De Marième Faye Sall à Boune Dione: toute la République se mobilise pour Youssou Touré. retour sur une journée mouvementée pour le gouvernement de Macky Sall

Mercredi 2 Mars 2016 - 08:03

Ce qui s’est passé, le mardi 1er mars, dans le gouvernement de Macky Sall, ressemble à une scène de théâtre.

L’acteur principal est le Secrétaire d’État à l’Alphabétisation, Youssou Touré . Et les acteurs secondaires sont le Premier ministre, Mohamed Boune Dione, la première Dame, Marième Faye Sall et le président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle, Moustapha Diakhaté. C’est un acte à deux-temps : l’intrigue et le dénouement. L’intrigue, c’est lorsque le leader de l’Organisation des instituteurs du Sénégal (OIS) a annoncé à la presse qu’il quittait le gouvernement et en même temps Apr. Une information vite reprise par les sites d’informations en ligne et les réseaux sociaux. Mettant ainsi en branle, le gouvernement très surpris et trés occupé par la campagne du Oui . C’est ainsi vient, le dénouement : une heure après avoir convié les journalistes à une conférence de presse, le syndicaliste annonce qu’il revenait sur sa décision. Un plan a plusieurs séquences : c’est le Premier ministre qui engagea directement les négociations avec le démissionnaire néophyte. Mais cela ne suffit pas pour faireà plier celui qui se considère comme « un simple instituteur ». La première dame s’invita sur la scène et puis Moustapha Diakhata. Bref, tout ce que le gouvernement compte comme atout pour empêcher une démission qui à priori affaiblirait le gouvernement, saperait le morale et qui serait récupérer par le camp du Non pour critiquer le manue de sérénité qui règne dans le gouvernement. Mais une démission en terme de voix électorale ne constituerait pas un danger pour le président de la République. Mais fallait sauver le symbole. C’est que Boune Dione a réalisé.

La démission de Youssou Touré aussi éphémère qu’elle soit, traduit de l’ambiance morose qui règne dans le gouvernement depuis que le président de la République ait refusé de réduire son mandat. C’est un gouvernement en tension et sous pression. Le dernier Conseil des ministres, convoqué à la hâte en est une parfaite illustration. Macky Sall a interdit à ses ministres de quitter le pays jusqu’à l’élection du 20 mars. Donc l’ordre est de geler les activités ministérielles importantes qu’elles soient pour se livrer à des tâches purement politiques. Un véritable combat de terrain. Et gare à ceux qui seront battus dans leur localité par le Non. Au prochain remaniement, ils seront purement virés de leur poste.
Alors Youssou qu’est-ce qui a amené, ce mardi 1er mars à Youssou Touré de rendre sa démission au point de mobilier toute la République de son premier homme à sa première dame ?

Babacar Ndiaye xalimasn.com

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET