Déclaration de M Moustapha Niasse à l’occasion de la Tamkharit et dans la perspective de la Fête de la Nativité (Noël 2011)

Lundi 5 Décembre 2011 - 16:42

Déclaration de M Moustapha Niasse à l’occasion de la Tamkharit et dans la perspective de la Fête de la Nativité (Noël 2011)
La prochaine échéance électorale du 26 février 2012 devrait donner le signal de l’abrègement d’un long calvaire consécutif à de nombreuses dérives dans la gouvernance des affaires publiques et dans les choix erratiques de ceux qui ont, présentement, en charge la gestion de l’intérêt général.

La fête de la Tamkharit, qui sera célébrée dans les heures qui suivront, se déroulera à quelques jours de Noël. Elle est chargée de symboles, dans un contexte de crise multiforme et multisectorielle, qui prolonge les souffrances lancinantes des populations.

Je voudrais saisir l’occasion de ce rendez-vous spirituel et religieux pour remercier tous les frères en Dieu, particulièrement les khalifes des confréries mouride, tidjane, khadrya, layène et l’Eglise chrétienne de notre pays qui, tout au long de l’épreuve qu’endure notre peuple, continuent de prier généreusement pour notre pays, en rappelant notre devoir commun de sauvegarde des valeurs qui sont notre raison d’être dans ce bas monde.
La paix est une valeur et une richesse dont la préservation conditionne le progrès et le développement concerté.
Dieu sait qui, demain, et avec quelle équipe, dirigera le Sénégal.
Sur cette vérité, les Croyants sont unanimes.


A mes frères et sœurs de la Chrétienneté, je veux redire, comme à ceux de l’Islam, que Dieu n’abandonnera pas les Croyants de notre pays. Il entendra leurs prières.
Aussi, l’action consolidée et soutenue par la foi religieuse, assurera au Sénégal, dans la communion des cœurs et des esprits, le règlement de la plupart des problèmes et difficultés que subissent les populations de notre pays, par le travail, le dialogue et la concertation. Nous pouvons relever les défis et tous les défis. Encore une fois, notre pays est confronté à des difficultés, mais nous restons confiants, car le Tout-Puissant permettra au génie sénégalais de trouver le bout du tunnel.
C’est dans cet esprit et fort de la foi que nous partageons, Chrétiens et Musulmans, que je lance un appel à l’apaisement à toutes et à tous, y compris à ceux-là que les vicissitudes de la vie ont éloignés du chemin que nous avons ensemble emprunté depuis plusieurs années, pour que chacun apporte généreusement, sa pierre à la construction de l’avenir de notre pays, avec la grâce de Dieu.
Je pense tout particulièrement à notre jeunesse inquiète, aux parents gagnés par l’angoisse, aux personnes âgées et aux travailleurs du monde rural comme des villes qui, tous les jours, franchissent les frontières de l’impossible, pour vivre ou survivre dans la dignité.

Tout n’est pas perdu, l’espoir est permis, car Dieu est avec les endurants.
Le Sénégal, notre pays, aspire à la paix. Chrétiens et Musulmans le souhaitent tous les jours,
Dieu nous garde et sauve notre cher Sénégal !

Dakar, le 05 décembre 2011

Moustapha Niasse

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par ibou diop le 10/12/2011 20:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vive niass ya co yor amnna siyaw yakar doubenti senegal

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET