Dépistage néonatal de la drépanocytose : vers la création d'un centre de référence à l'UGB.

Mardi 12 Novembre 2013 - 23:51

Mme Béatrice Garrette et le Recteur Lamine Guèye signent la convention.
Mme Béatrice Garrette et le Recteur Lamine Guèye signent la convention.
Dans le cadre d'un projet de recherche sur le dépistage néonatal et la prise en charge précoce des syndromes drépanocytaires majeurs, l'Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB) et la Fondation Pierre Fabre ont signé mardi, une convention devant aboutir à la mise en place d'un centre d'expertise sur les complications liées à cette maladie.

Le professeur Abdoulaye Diagne, directeur de l'UFR des Sciences de la Santé (UFR 2S) et point focal de la drépanocytose au Sénégal, a insisté sur l'importance de ce projet, qui, selon lui, permettra d'introduire pour la première fois au Sénégal, le dépistage néonatal systématique de la drépanocytose.

« 50% des enfants drépanocytaires risquent de décéder avant l'âge de 5 ans, de complications liées à la maladie, en l'absence d'un prise en charge adaptée », a renseigné le Pr Diagne qui souligne par ailleurs que « le dépistage néonatal et le traitement précoce de la drépanocytose dont partie des importantes de recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé pour un diagnostic efficace de cette maladie ».

L'UGB, fidèle à sa mission d'être un creuset d'excellence au service de la communauté, s'est dite engagée à assurer la bonne mise en œuvre de ce projet innovant.

« Le projet est ambitieux, les compétentes sont là, les patients deviennent de plus en plus nombreux », note le recteur Lamine Gueye qui précise que tout le personnel paramédical nécessaire pourra être mobilisé facilement, grâce à une convention signée entre l'institution universitaire et le Ministère de la Santé et de la Prévention.

« Ce centre d'excellence permettra de faire les diagnostics et traitements appropriés sur la drépanocytose, d'organiser des formations entre médecins et paramédicaux et de mener des recherches pointues pour favoriser une meilleure connaissance de cette maladie », a expliqué le Recteur Guèye.

Pour la bonne mise en œuvre du projet, la fondation Pierre Fabre a accordé un financement de 347 millions FCFA et la directrice de cette organisation, a souligné que la lutte contre la drépanocytose est l'une des axes majeurs d'intervention de sa Fondation.

« C'est une maladie sous-évaluée et sous investie », a regretté Béatrice Garrette, estimant que cette synergie active avec l'UGB augure de bons présages et permettra d'enregistrer des avancées significatives dans la lutte contre cette pathologie.

La drépanocytose, dans sa forme sévère, est une pathologie très grave dont les principaux symptômes sont l'anémie, des crises douloureuses effroyables, une sensibilité accrue à certaines affections. Elle est l'une des causes importantes de mortalité précoce chez l'enfant drépanocytaire, fragilisé par la maladie.

Suivons les explications du Professeur Diagne (Vidéo)

CSSEYE

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET