Développement endogène: Le crédit revolving pour lutter contre la pauvreté.

Mardi 7 Mai 2013 - 07:24

Développement endogène: Le crédit revolving pour lutter contre la pauvreté.
Les populations d'une partie du faubourg de Sor se sont rencontrées au quartier Léona pour réaffirmer leur décision d'adhérer massivement au nouveau programme intitulé "Sa-Ma-Gokh, Sa-Ma-Yitté" initié et mis en oeuvre par Mme Aminata Gueye, député, qui s'évertue à traduire en actes la vision du chef de l'Etat en matière de lutte contre la pauvreté.

Grâce au "Fonds de développement pour les jeunes" mis en place sur fonds propres et en appui au concept "Yonou-Yokuté", cette parlementaire a déjà mobilisé une enveloppe financière qui va lui permettre d'aider dix jeunes déjà sélectionnés, à mener des activités génératrices de revenus.

Sur la base du crédit revolving (système de crédit rotatif), Mme Aminata Gueye, responsable de l'Apr, entend mettre tout en oeuvre pour financer les activités des jeunes (jeunes femmes, filles et garçons) de la capitale du Nord.

Elle s'est adressée hier à la presse pour préciser qu'on n'a besoin de mobiliser des millions de Fcfa pour démarrer les activités d'un micro projet, "les élus du peuple peuvent et doivent utiliser une partie de leurs ressources financières pour aider les populations démunies".

Séance tenante, elle a remis 25.000 F à une jeune femme qui était à la recherche effrénée de sa pitance, en lui demandant de s'engager à utiliser cette somme pour travailler honnêtement, gagner sa vie à la sueur de son front. Ceci, en vue de ne plus éprouver le besoin de revenir chercher auprès d'elle de quoi survivre.

Aminata Gueye a longuement insisté sur la nécessité de former les jeunes aux techniques de gestion des projets avant de financer leurs activités, de rembourser les crédits afin de permettre à d'autres jeunes de bénéficier de ce crédit revolving.

Elle a enfin invité les populations de Sor à mieux entretenir les canaux d'évacuation des eaux usées et pluviales mis en place par le gouvernement. Il urge de mettre un terme à certaines pratiques malsaines qui consister à jeter les ordures dans ces canaux d'évacuation des eaux.

Mbagnick Kharachi Diagne

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET