Saint-Louis du Sénégal - Actualités, Infos et News en direct - NDARINFO

Diabète au Sénégal: Les femmes moins affectées que les hommes

Mardi 9 Mai 2017 - 08:18

Aujourd’hui, 422 millions de personnes dans le monde vivent avec le diabète. Et selon les projections de la Fédération internationale du diabète, 600 millions de personnes pourraient être frappées en 2035. Prenant part au point de presse de Sanofi, en partenariat avec le ministère de la Santé et de l’Action Sociale, ce lundi 08 mai 2017, le professeur Saidou? Nourou Diop, Directeur du centre anti-diabète Marc Sankalé de l'hôpital Abass Ndao, souligne que c’est un chiffre «effrayant» tout en précisant que «le Sénégal n’est pas épargné».

Toutes les enquêtes effectuées ont révélé que le diabète est un fléau au Sénégal. Le Pr Saidou Nourou Diop de faire savoir que depuis 40 ans, 1 sur 20 adultes est diabétique au Sénégal. Pour lui, ceci n’est pas étonnant si on se réfère à nos habitudes de vie.

Selon les données démographiques mondiales?, 75,1% femmes sont atteintes de diabète contre? 24,9% d’hommes. Ce qui fait dire au Pr Diop qu’«au Sénégal, on a l’impression d’avoir plus de femmes diabétiques que d’hommes». Ce qui n’est pas le cas, précise-t-il?. Car, dit-il, «les femmes sont plus conscientes de leurs états de santé que les hommes. Ce qui fait que dans toutes les consultations, les femmes sont majoritaires».

Baye Oumar Guèye, président de l’Association Sénégalaise du soutien aux diabétiques (Assad)?, ajoute que le diabète est aujourd’hui un sujet préoccupant du fait que la prise en charge de l’insuline n’est pas facile.

Pour lui, la vie est très compliquée quand on a contracté une maladie chronique telle que le diabète. «Dans un pays comme le nôtre, ce n’est pas aisé de dépenser 75 000 francs Cfa par mois et plus de 900.000 francs par an».

Selon le président de l'Assad, soutenir les diabétiques à mieux adopter la maladie et aussi lutter contre l’isolement sont des aspects importants dans la lutte contre le diabète. «C’est en accompagnant les diabétiques que l’on peut mesurer les dimensions sociales de cette maladie. Une dimension sociale qui est de partager les expériences avec les patients du pays», fait-il savoir.

Baye Oumar invite le gouvernement sénégalais à reconduire le modèle européen qui durant la journée mondiale du diabète offre un dépistage gratuit à tous ses parlementaires.

Pour sa part, le Dr Amy Ndao Fall, Directeur médical de Sanofi note que “422 millions de diabétiques’’, c'est énorme. «L’Afrique, comme d’habitude, paie le plus lourd tribut», se désole-t-elle. Toutefois, se réjouit-elle, Sanofi est en train de faire des progrès dans la lutte contre le diabète. «Il dispose de leviers qui permettent de mieux diagnostiquer les pathologies, de favoriser la prévention et surtout de renforcer l’implication des patients dans la gestion de la maladie», informe Dr Fall.

SENEWEB


 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss

Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !


Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
LERAL.NET