Droits de l’Homme et Citoyenneté : des femmes de Ross Béthio formées par l’AFD International et l’ASDEV.

Samedi 31 Mai 2014 - 08:39

Un atelier sur la participation citoyenne et les droits de l’homme a été organisé à Ross Béthio par l'Alliance for Freedom and Dignity (l’AFD International) en partenariat avec l’Association pour le Développement (ASDEV), au profit des femmes de cette localité.

Ces échanges, fruits de la mutualisation des expertises et expériences entre les deux institutions de Défense de droits de l’homme, ont permis de sensibiliser les groupements de femmes et autres acteurs locaux de développement sur les enjeux de la participation citoyenne, sur leur place dans la gouvernance locale et sur les mécanismes de conservation de la démocratie, en perspective aux élections locales de juin 2014.

L’AFD international, fort d’une longue expérience dans le domaine de la formation et du plaidoyer sur le respect des droits de l’homme mène cette première activité dans cette collectivité locale de Saint-Louis, en s’appuyant sur l’expertise locale de l’ASDEV et après une importante session sur « La Citoyenneté et la Démocratie », organisée dans la Commune de Guinaaw-Rail Nord, à Dakar.

« L’objectif de cet atelier est d’amener les gens à ce qu’ils comprennent leurs devoirs et devoirs, qu’ils puissent développer des compétences et aptitudes dans ce sens. Nous leur avons donné des outils de gestion pour bien mener leur travail au quotidien, en insistant sur la nécessité d’interpeller les politiques qui gèrent les affaires courantes et qui sont obligés de rendre compte », a expliqué, vendredi, Abdel Raouf Ouazzani Tayibi, le président de l’AFD international, interrogé au terme de ce panel à Ross Bethio.

Pour Ouazzani, l’enjeu de placer le citoyen au cœur de la gouvernance et de fédérer les efforts des différents acteurs de développement « dans une vision de partenariat et mettre en avant les points de convergence pour trouver une dynamique constructive et proactive ».

Mansour Ndiaye, le coordinateur de l’ASDEV s’est réjoui de cette collaboration en indiquant que ces deux conclaves organisés à Dakar et Saint-Louis cherchent à « mettre le citoyen sénégalais au cœur des dynamiques au niveau des territoires ».

« Nous sommes dans un contexte de l’acte III de la décentralisation au Sénégal où la population doit choisir ses élus. Il est important que nous, en tant qu’acteurs de la société civile, que nous puissions protégions ces populations dans ces choix », a expliqué M. Ndiaye par ailleurs candidat de la coalition Dooley Yaakaar, aux élections locales.

« Dans ces différentes contraintes, nous avons eu à accompagner les populations à lever plusieurs contraintes, dont l’accès au financement », a-t-il rappelé en mettant l’accent sur l’urgence de créer une connectivité entre les élus et leurs localités et d’asseoir ainsi une bonne gestion et un développement durable.

En vidéo, les réactions de M. Raouf Ouazzani Tayibi, Mansour Ndiaye et de Youssef Chihab


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET