ECOLE KHAYAR MBENGUE (ex Avenue De Gaulle): Les murs transformés en urinoir et en dépotoir d'ordures.

"Un pays sans mémoire est un peuple sans âme"

Jeudi 9 Octobre 2014 - 00:16


Cette assertion trouve toute sa pertinence dans le traitement scandaleux fait à l'école Khayar MBENGUE ( ex Avenue De Gaulle).
Voilà une école qui a contribué de façon considérable dans la formation des élites et intellectuels au Sénégal.
Voici une école dont la très belle et historique architecture est complètement défigurée par de vilaines cantines érigées tout autour par des marchands ambulants (champions de l'incivisme et de l'indiscipline).

A ces cantines; s' ajoutent des odeurs causées par les ordures déposées tout le long de l' établissement sans compter le bruit occasionné par la présence d' ateliers de menuiserie métallique, de coiffeur et de marchands (mettant à fond leur appareil de musique). La présence de camions en panne et des vendeurs de foin obstruent le passage pour ces jeunes élèves qui fréquentent l" école.

Voilà donc présenté l'environnement de cette école où l' indiscipline d'une minorité de citoyens inconscients fait que les enfants élèves de cette école sont dans un milieu qui ne favorise nullement l' apprentissage, hélas.
Les questions suivantes reviennent souvent:: Où sont les parents d' élèves? Qu' attendent les anciens élèves pour réagir? Et l' administration de l' école dans tout ça?

Feu OUSSOU SOW (illustre ancien directeur de l'établissement ne reconnaitrait pas son école. Lui qui durant toute sa carrière d' enseignant exemplaire a mis le civisme, la discipline, la rigueur et le respect de l' environnement au centre de son action.
Pour le repos de son âme, nous avons le devoir et l' obligation de redonner à cette école la place qu' elle a toujours occupée dans la formation civique et intellectuelle des enfants espoir de demain.

Nous interpellons les autorités municipales en nous rappelant cet cri de détresse de ce Saint-Louisien d' un certain âge qui s' exclame en ces termes: "Je ne reconnais plus ma ville tricentenaire".

Par cet appel nous voulons dire aux autorités municipales que ce phénomène inquiétant de ruralisation de l' ancienne capitale du Sénégal et de l' AOF ne sera réglé que le jour où les marchands ambulants auront complètement et définitivement libéré l' Avenue De Gaulle et les artères principales de cette ville qui jadis était considérée comme la Venise de l' Afrique.
Cet appel est aussi adressé aux parents, anciens élèves et enseignants de cette prestigieuse école.
Nous devons commencer cette oeuvre de salubrité publique pour venir à bout de ces nombreux problèmes qui assaillent cette ville qui nous a tout donné et qui malheureusement est devenue une des villes les plus sales du Sénégal.

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Bessel le 09/10/2014 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAIS C'EST NORMAL!
Nous nous plaisons dans la saleté,la promiscuité,le bruit,l'indiscipline,etc...
Et quand des autorités laxistes laissent prospérer tout ce bordel,ça forme un cocktail nauséabond qui fait désormais partie du décor, si bien que ça ne dérange plus personne.

2.Posté par ndar awa ndiaye le 10/10/2014 08:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dama sone! arrêtez de dire que Saint Louis est une des villes les plus sales du Sénégal. Vous êtes complètement omnubilés par cette phrase ridicule. Certes des endroits ne sont pas propre, le marché laisse à désirer mais avez vous vu Thies, Touba, Saly (le soi-disant paradis toubab), Mbour, Kaolack et bien d'autres? Saint Louis est une ville merveilleuse, pleine de charme, très belle et malgré ses quelques endroits rendus sales par la popullation reste à la tête de la plus belle ville du sénégal.
En y arrivant, on ne peut que dire "que c'est beau", où pouvez vous encore dire ça?
Ce qu'il faut c'est que nous ayons conscience des règles de civisme que nous devons appliquer, TOUS!, nous "pissons" n'importe où sur l'école, sur les cimetières, les maisons, certains les voitures, nous crachons n'importe où. Tant qu'on n'arrivera pas à imposer une amende les gens continueront à faire ce qu'ils veulent. Seul l'argent fera réfléchir! De même pour ces détritus posés n'importe où, à côté même des poubelles que viennent de relever les agents de la mairie, dans le fleuve (même certains hôtels, certaines personnes très biens de saint louis,). CHACUN doit s'y mettre.
cette école était un bijou. Comme la gare l'était... MONSIEUR LE MAIRE REAGIS FAIS APPLIQUER UNE LOI, PUNIS... à force de... Il y a certes un grand laxissm de la part de la mairie, sur le toit de la poste une grande pancart est tombée depuis les premières grosses pluies (3 mois?) ces morceaux sont tels quels sur le toit et visible dès notre entrée par le pont Faidherbe, sur la route juste après bango, dans la nouvelle cité construite sur la droite. Dans le carré réservé à une fabrique, un toit métallique s'est également détaché et est toujours ds la même position. Commencez déjà par ça ce sera pas mal. L'INDISCIPLINE MAIS SURTOUT LE MANQUE DE RESPECT!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET