EPLS et Ross-Béthio signent une convention

L'ONG sénégalaise EPLS et la commune de Ross-Béthio ont signé mercredi une convention. EPLS dont les activités sont tournées vers la recherche pour un vaccin contre la bilharziose va ainsi pouvoir développer des actions pour les populations dans les domaines suivants : environnement, éducation et santé.

Mercredi 2 Mars 2011 - 18:24

EPLS et Ross-Béthio signent une convention
Le premier adjoint au maire de Ross-Béthio (Nord), Ndiaga Fall, a mis l’accent sur les retombées positives du projet ‘’Bilhvax’’ développé par l’ONG sénégalaise Espoir pour la santé (EPLS) dont l’activité essentielle est tournée vers la recherche contre la bilharziose, a constaté le correspondant de l’APS.


Avec la commune de Ross-Béthio, cette ONG procédait mardi à la signature d’une convention par laquelle elle a l’autorisation d’intervenir dans trois domaines identifiés, en partenariat avec les populations : éducation, environnement et santé.

‘’Nous ne pouvons que nous réjouir d’EPLS qui nous supplée dans certaines actions que la mairie aurait du faire mais dont elle n’a pas les moyens’’, a dit l’adjoint au maire évoquant la construction ou la réhabilitation d’infrastructures dans les domaines ciblés.

Selon lui, un comité a été mis en place dans les quartiers concernés par le projet pour identifier les besoins. Il a aussi souligné le choix porté sur 250 enfants pour un suivi médical dans le cadre de la recherche pour un vaccin contre la bilharziose dont les cas ont sensiblement baissé depuis quelques années.

Dr Souhaibou Guindo, président d’EPLS, a fait la genèse du projet qui a démarré dans la communauté rurale avant l’érection de Ross-Béthio en commune. ‘’Cette zone a été choisie pour les recherches contre la bilharziose en raison de la forte présence de cette maladie’’, a-t-il expliqué insistant sur le lien direct entre la maladie et l’eau stagnante.

Ce projet vise à améliorer les conditions de vie des populations dans le cadre de la recherche contre la bilharziose, selon le médecin qui s’est félicité de la forte adhésion des populations au programme que son organisation est en train de développer.

‘’Avant d’intervenir, a-t-il dit, nous avons besoin de l’aval des autorités locales’’. La recherche pour le vaccin contre la bilharziose est actuellement dans sa phase 3, selon Dr Guindo qui a estimé que les résultats obtenus ont montré une tolérance des individus au vaccin et fondent l’espoir d’arriver à un résultat positif.

Depuis 1996, toutes les actions en recherche clinique et en santé publique de cette structure sont engagées sous la tutelle du ministère de la Santé et de la Prévention du Sénégal et avec l’accord du Comité national d’éthique de la recherche en santé.

Espoir pour la santé se consacre à la recherche scientifique et clinique relative aux maladies hydriques tropicales que sont les bilharzioses et le paludisme. Outre la bilharziose, cette ONG sénégalaise collabore avec l’Institut national français pour la recherche médicale (INSRM).




Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET