Election au Sénégal : Abdoulaye Wade peut-il être battu ?

Abdoulaye Wade se présente pourun triosième mandat consécutif, alors que la constitution sénégalaise le lui interdit.

Samedi 25 Février 2012 - 19:01

Election au Sénégal : Abdoulaye Wade peut-il être battu ?
Y-a-t-il un candidat pour battre Abdoulaye Wade ? Le premier tour de l’élection présidentielle sénégalaise a lieu dimanche 26 février et la question inquiète une partie des Sénégalais.

Les manifestations se sont multipliées à Dakar, la capitale, ainsi que dans plusieurs villes du pays, pour contester la candidature de Wade. Ce dernier se représente pour troisième mandat, alors même que la constitution sénégalaise le lui interdit. De son côté, l’actuel président tente de verrouiller l’élection en empêchant certaines candidatures et en réprimant les manifestations.

Etienne Smith, chercheur à l’université de Columbia (New York) et spécialiste du Sénégal s’est rendu sur place pour assister à l’élection. Il explique à FTVi que si l'opposition a une chance de l'emporter, elle redoute un passage en force de Wade au premier tour.

FTVI : Existe-t-il une vraie opposition, crédible face à la candidature d’Abdoulaye Wade ?

Etienne Smith : Il n’y a pas un front d’opposition uni. Il y a treize candidats en face de Wade, qu’on peut séparer en deux parties. Il y a beaucoup de petits candidats, qui ont très peu de chances de s’imposer par les urnes. Ils n’ont d’ailleurs pour la plupart pas fait campagne en dehors de Dakar, comme c’est le cas de Youssou N’Dour. Ce sont eux qui ont le plus mobilisé dans les manifestations. Ils contestent la candidature de Wade et veulent reporter l’élection. Mais le report reste très peu probable, Wade étant le seul à avoir le pouvoir de le faire.

De l’autre côté, trois candidats se détachent. Macky Sall, Ousmane Tanor Dieng, Moustapha Niasse. Ils ont un poids électoral plus important et ne veulent pas faire reporter le scrutin. Ils veulent essayer de battre Wade par les urnes.

L’un d’entre eux a-t-il une chance de battre le président sortant ?

Macky Sall est aujourd’hui le favori des opposants. Il a été Premier ministre de Wade et s’inscrit politiquement dans la même ligne. Il a développé son programme dans la continuité, il est dans la même mouvance libérale que Wade. Mais il fait campagne sur la nécessité de changer de président. Il a démantelé une partie de la clientèle de Wade, et beaucoup d’anciens ministres et militants pro-Wade se sont ralliés à lui.

Mais l’enjeu pour ces opposants, c’est avant tout de se qualifier au second tour. Aucun de ces candidats n’est rassuré sur la procédure de dimanche. Ils redoutent qu’Abdoulaye Wade ne tente de passer en force au premier tour. Depuis plusieurs mois, il fait passer des faux sondages dans la population, qui le donnent vainqueur à 53% au premier tour. Mais il est au final très peu probable qu’il remporte la majorité des voix dès dimanche.

Si le second tour a lieu, il a de grandes chances de l’emporter, parce l’opposition tout entière sera unie face à Wade. C’est d’ailleurs comme ça que Wade était arrivé au pouvoir en 2000, en fédérant l’opposition face au président sortant.

Et si Wade passe en force, ou est réélu ?

Macky Sall a déjà prévenu qu’il mettrait en place un gouvernement parallèle. Beaucoup soutiennent que si Wade passe, il sera dans l’illégalité, alors l’insurrection sera légitime. On peut s’attendre à des manifestations incontrôlées.

Mais il y a des observateurs de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest ainsi qui sont venus pour surveiller l’élection. L’Union européenne a aussi bataillé avec Wade pour imposer que des observateurs européens soient présents lors du scrutin. L’opposition espère que ça permettra de sécuriser le vote.

Quentin Laurent

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET