Election locale du 29 juin 2014 : et si Touba pouvait inspirer Podor.

Lundi 2 Juin 2014 - 22:04

La spécificité de la ville de Touba cité religieuse, sanctuaire du mouridisme, fait bénéficier à celle-ci d’un statut particulier de fait. La liste unique à Touba ne tenant pas compte de la loi sur la parité, conçue et déposée, sous l’autorité du Khalife, puis validée par les autorités administratives, pour les élections locales du 29 Juin 2014, a suscité beaucoup de commentaires de la part de la classe politique dans son entièreté, des organisations de la société civile et du CENA. Cependant tout le monde s’accorde de façon tacite de ne pas tenir trop de rigueur à cette dernière. Ce qui est une marque de grandeur, et de maturité du peuple sénégalais et de sa classe politique; qui, jusqu’ici connait les limites à ne pas franchir ; même si les principes de la loi et de la démocratie devraient être appliqués de la même manière partout dans le territoire.

Par cette attitude, le citoyen sénégalais, manifeste ainsi son commun vouloir de vivre ensemble, tout en acceptant ses diversités culturelles et cultuelles. Ceci étant un solide fondement de notre démocratie dans la stabilité.
En s’inspirant de cette expérience vécue avec Touba la capitale du mouridisme, le règlement définitif du conflit sénégalais en Casamance pourrait effectivement trouver une solution dans ce sens.

S’agissant des joutes électorales locales à venir, au vu des multitudes de listes déposées ça et là dans les différentes collectivités locales du Sénégal, Podor et quelques-unes des localités pourront être citées en référence avec uniquement deux listes pour briguer les suffrages des citoyens de la Commune, ceci, à l’image des grandes démocraties du monde. Ainsi on aura :

-Une première coalition, dirigée par Madame le Maire Maitre AissataTall SALL, candidate à sa propre succession qui soumettra son bilan à l’appréciation de ces concitoyens pour sa réélection. Bilan dont les faits saillants sont déclinés par elle-même dans les colonnes du journal, d’un quotidien de la place.

Parmi ses réalisations on peut retenir : La réfection et l’embellissement de l’hôtel de ville, devenu un joyau, la réfection du Stade municipal désormais équipé de projecteurs, l’assainissement des finances de la Mairie, la création d’une radio municipale etc. la liste ne saurait être exhaustive. En d’autres termes elle aura posé les fondements pour aller vers l’émergence.

-Tandis que la deuxième coalition est dirigée par Mamadou Racine SY Directeur de société, qui nourrit une forte ambition de faire de Podor une ville émergente.

Profitant de sa position de PCA de la Caisse de Sécurité Sociale le Candidat Racine développe des stratégies visant à indiquer la direction de la marche vers l’émergence de Podor. La récente implantation d’une succursale de la C. S. S. et la mise à disposition au centre de santé d’un équipement médical estimé à environ sept millions en est une parfaite illustration de sa détermination à conquérir les suffrages de ses concitoyens de Podor. Chose qui ne sera pas facile au vu de l’opiniâtreté et de la hargne de Madame le Maire à vouloir faire de Podor sa chasse gardée.
Entre celle qui aura transformé la commune de Podor en une ville lumière et celui qui voudra la positionner sur la pente de l’émergence le choix du citoyen ne sera pas aisé.
Faudra-t-il choisir la ville lumière ou faudra-t-il opter pour une ville émergente?
Cette question à coup sûr trouvera une réponse le 29 Juin 2014.

De toute manière CELUI qui attribue le pouvoir a déjà choisi celui ou celle qui assurera les destinées de la Commune de Podor pour les cinq ans à venir ; je veux bien nommer le ROI des rois comprenez bien « Mawlaanasoubhaanahouwataala ».C’est pourquoi point n’est besoin de perdre la raison, ou de s’auto glorifier une fois les résultats publiés.

Par conséquent, chaque candidat doit défendre crânement ses chances mais dans le respect des règles de l’art. Il nous faudra aller vers une campagne civilisée où il n’y aura pas d’invectives, pas d’insanités. Les deux candidats doivent signer un « gentleman agreement » c’est à dire un protocole à savoir, se respecter mutuellement et demander à leurs partisans d’en faire de même. Il faut préserver le caractère unique et indivisible de notre Podor bien aimé.

Par contre la confrontation devra se faire autour des programmes. Les citoyens devront avoir le privilège de choisir une liste de Conseillers Municipaux sur la base d’arguments solides développés par les protagonistes et que le vainqueur soit demain, jugé sur ces résultats.
Cependant, une petite ville comme Podor a besoin de voir tous ses fils unis et engagés pour son développement économique et social.

Jadis Podor fut la deuxième ville la plus importante de la région du fleuve après Saint-Louis, mais aujourd’hui elle est dans le peloton de derrière.Les véritables enjeux du moment, c’est de voir comment faire revivre Podor son lustre d’antan ? Pour cela, aucune force n’est de trop. On devrait faire en sorte qu’au sortir de ses consultations que tous les podorois en soient réconciliés avec eux-mêmes. Et que les ressortissants de Podor disséminés dans la diaspora sénégalaise et à l’extérieur, puissent s’inspirer de cet acte posé par leurs dignes concitoyens, pour enfin accepter de leur emboiter le pas pour le bien être de notre cité.

Pourquoi pas après la publication des résultats que le vaincu félicite publiquement le vainqueur. Ensuite après avoir été élu Maire, que ce dernier demande au Conseil Municipal de voter une motion pour désigner le candidat malheureux comme Maire honoraire, et que les conseillers élus comme un seul homme s’engagent dans une dynamique de progrès pour l’atteinte des objectifs de développement afin que la ville de Podor continue d’être une ville lumière dans l’émergence.
C’est ainsi, et seulement ainsi que Touba aura inspiré Podor.


Demba BA dit Vieux Ndiouga Agent de développement local
au Conseil Régional de Saint-Louis chargé des questions du Handicap
Tel : 77 630 76 94 E.mail : dembabaditvieux@gmail.com




Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Pharoah le 04/06/2014 13:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je voudrais bien qu'on m'explique en quoi un coup de peinture sur la mairie et l'éclairage du stage va conduire Podor vers l' émergence ?????
Quand à la liste unique de Touba qui ne respecte pas la loi c'est une honte du pouvoir politique à plat ventre devant le Khalife , honte pour le Président qui s'incline sans rien dire , enfin honte pour la démocratie Sénégalaise
Les diversités culturelles et religieuses ne peuvent coéxister en paix que si TOUT le monde respecte la loi.....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET