Élèves enceintées : la courbe monte à Saint-Louis

Jeudi 25 Juin 2015 - 15:18


Au Sénégal 1900 élèves ont été porteuses de grossesses dans l’intervalle 2010 2014 sur toute l’étendue du territoire national. Les victimes sont pour la plupart inscrites entre la sixième et la troisième secondaire, et leur âge varie entre 13 et 19 ans, révèle une étude.
 
Sédhiou remporte la palme, suivie des régions de Ziguinchor, Kolda, Matam, Thiès, Kédougou, Saint-Louis, Fatick.
 
Et 49 % des cas de grossesses sont l’oeuvre des élèves, des enseignants avec 2%, des étudiants, des jeunes du village.
 
Pour les causes de ce fléau qui se modernise, note la rfm, la vulnérabilité des filles, l’absence d’éducation sexuelle etc. sont citées.
 

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET