En ordre de bataille pour les libertés et la réhabilitation d’un processus électoral fiable: L’opposition sénégalaise met en place la coalition « Wallu ».

Il a fallu se réunir durant trois heures d’horloge pour mettre en place une plateforme dénommé « Wallu » en détresse. Ils se sont regroupés en grande masse presque tous, Omar Sarr du Pds, Ousmane Sonko de Pastef, Malick Gackou du Grand Parti, DethieFall de Rewmi, Abdoul Mbaye de l’ACT, Cheikh Bamba Dieye du Fsd/Bj, Mamadou Diop Decroix, Pape Diop de Bokk Guis-Guis, Mamadou Mouth Bane Dioubanti Sénégal, Mamadou Lamine Diallo de Tekki…

Mardi 30 Août 2016 - 08:42

En ordre de bataille pour les libertés et la réhabilitation d’un processus électoral fiable: L’opposition sénégalaise met en place la coalition « Wallu ».
Les figures de l’opposition sénégalaise étaient présentes à la réunion de ce lundi 29 août 2016.  Cette nouvelle plateforme selon le porte-parole du jour Mamadou Lamine Diallo de Tekki est un bouclier pour barrer disent-ils aux dérives du président de la république Macky Sall.

En se fixant quatre objectifs principaux: la bataille pour les libertés et le respect des droits des citoyens de ce pays, la réhabilitation d’un processus électoral fiable permettant, une compétition électorale saine, la bataille pour une gouvernance vertueuse et démocratique en particulier des ressources naturelles gaz, pétrole et or. Toujours dans la même dynamique, Diallo informe que quatre commissions seront mises en place.

Il s’agit d’une commission pour la refonte du fichier électoral car selon les membres de l’opposition ce qui se trame est extrêmement dangereux.

Par ailleurs selon leur porte-parole, cette commission est important dans la mesure où il y a la volonté manifeste du gouvernement de radier des milliers de sénégalais. Et ceci en prétextant l’existence d’un stock mort.

Chose grave pour la fiabilité du processus électoral dit-il. En effet, la deuxième commission sera un code de conduite. Mais enfin une commission pour le plan d’action qui finalisera les points d’accord de consensus de la plateforme. Cette dernière selon eux sera fondamental car il va falloir se battre contre ce régime pour avoir une garantie de la fiabilité du processus électoral, pour combattre également les questions de libertés et de démocratie puisque la démocratie est menacée.

D’ici trois jours c’est à dire ce jeudi ci, les forces vives de la plateforme dénommé « Wallu » Sénégal va se réunir pour mettre définitivement en place du dite plateforme avec ses quatre commissions et ses quatre objectifs.

http://actu24.net
 

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET