Encore un scandale à la gendarmerie : Un gendarme porte plainte contre ses supérieurs pour corruption

Mercredi 17 Septembre 2014 - 07:39

Il s’appelle Amadou Sakhir Diallo. Il a 51 ans. Ce gendarme qui officie à la caserne Samaba Diéry Diallo est en colère contre sa hiérarchie. Il est sorti de sa réserve pour dénoncer » l’abus de pouvoir et l’incitation à la rébellion dont il fait l’objet de la part d’un gradé, un de ses supérieurs ». Cette colère noire qu’il a contre ce supérieur, il l’a d’abord couchée sur papier et envoyée dans un premier temps au général Guèye Faye et au procureur de la République. Las d’attendre une réponse qui ne lui parviendra jamais, il s’est adressé au Président de la République pour vider sa bile. » J’ai eu à déposer une plainte contre un gradé et des officiers pour abus de pouvoir et incitation à la rébellion. Cette plainte était accompagnée d’un compte rendu détaillé des faits qui m’ont poussé à saisir la justice. La plainte a été déposé en date du 3 septembre 2013 sous n°18758″, lit-on dans la missive envoyée au chef de l’État.
Pourquoi Amadou Sakhir Diallo s’est-il rebellé? Gendarme rompu aux techniques d’escorte de moto, il était chargé d’amener des engins hors gabarit à l’intérieur du pays . A l’arrivée, le propriétaire camionneur remettait souvent des sommes allant de 100 à 150 mille CFA. Ces sommes sont ensuite remises au supérieur. Celui-ci octroie au gendarme de l’escadron moto des sommes qui varient entre 20 et 60 mille CFA en guise de commission. Pourtant le service officiel accompli est rémunéré à hauteur de 2000f ( prime d’alimentation). Pendant 2 bonnes années, Amadou Sakhir Diallo ne savait pas qu’il abat un travail au noir, donc illégal. Il en parle à un gradé qui lui dit que ce travail est illégal. Pour se repentir le gendarme décide de ne plus participer à de telles pratiques mafieuses. Il demande à son supérieur de ne plus le désigner pour ce sale boulot. Quelques jours après, il est muté au service estafette ( un motard chargé du courrier). Depuis lors, les coups bas commencent à pleuvoir sur lui. C’est ainsi qu’on l’a privé une participation à une mission en Haiti. Dans sa plainte, il a cité de nombreux cas d’abus d’autorité dont il a été l’objet de la part de ses supérieurs.
Pour les conséquences qui peuvent découler de sa défiance, le gendarme emprunte au colonel Abdoulaye Aziz Ndao ses propos: » J’ai toqué à toutes les portes, personne ne m’a répondu, je m’en réfère au président de la République. Je n’ai peur de rien. J’assume tous mes actes », dit-il
Senego
Adama Cisse



Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET