Et si Saint-Louis du Sénégal, jumelée avec Lille depuis trente-cinq ans, avait elle aussi sa Maison folie ?

Une délégation d'élus et techniciens était à Saint-Louis du Sénégal en juillet. Parmi eux, Boubacar Diongue, membre actif de l'association lilloise Ch'ti Teranga, technicien du volet culturel de la coopération décentralisée. Son projet : créer un événement culturel le long du fleuve Saint-Louis et, pourquoi pas, voir naître des Maisons folie...

Dimanche 7 Août 2011 - 17:32

Et si Saint-Louis du Sénégal, jumelée avec Lille depuis trente-cinq ans, avait elle aussi sa Maison folie ?
La ville, chef-lieu du département de Saint-Louis, est jumelée à Lille depuis trente-cinq ans. 250 km plus loin, le long du fleuve, se trouve Dagana, chef-lieu du département du même nom, qui coopère avec le conseil général du Nord ; et plus loin encore, Matam, une région jumelée au conseil régional Nord - Pas-de-Calais... « qui a aussi des accords de coopération avec toute la région de Saint-Louis, précise Boubacar Diongue. Ce qui fait trois collectivités, ville, Département, Région, qui oeuvrent au même endroit en même temps ! ». Pour le Lillois d'origine sénégalaise, pas de doute, un projet commun doit naître et il doit être culturel. « Dans un village peul, les cases sont organisées sur le modèle du corps humain et des astres... Dans une société, la culture, c'est le coeur ; l'échange citoyen, la tête ; le développement durable, les poumons ; l'économie, ce sont les jambes ; et le social, les bras, décrit-il. On doit commencer par le coeur, tout le reste suivra. » L'événement culturel qu'il a imaginé s'appuiera sur le fleuve. À Saint-Louis, pour les 350 ans de la fondation de la ville en 2010, lors de festivités portées par Les Comptoirs du fleuve, Ch'ti Teranga avait repéré des groupes, notamment traditionnels et hip-hop. À Podor, entre Danaga et Matam, un festival, les Blues du fleuve, existe déjà. À Danaga, où Ch'ti Teranga développe des projets depuis six ans à la demande du Département, un festival pourrait voir le jour. Sans oublier Matam, où les partenaires culturels sont partants. Quatre événements simultanés, le long du fleuve... Boubacar, qui imagine une première édition fin 2012, y voit un symbole fort. « Là où au Moyen Âge on transportait des hommes et des matières, on fera cette fois la promotion du patrimoine immatériel... » Les troupes impliquées dans ces actions viendraient à Lille en 2013, mais aussi dans la région d'Arras et de Valenciennes. « L'aller-retour est essentiel », appuie Boubacar.

Son séjour au Sénégal lui a permis de repérer les partenaires, d'identifier les lieux. Rebondissant sur l'enthousiasme du maire de Saint-Louis Cheikh Bamba Dieye lors de sa visite en 2008 de la Maison folie de Wazemmes, il propose la création de quatre Maisons folie à l'horizon 2014, « pour les dix ans de Lille2004. Quatre outils culturels de proximité » dont il a déjà identifié la possible localisation à Saint-Louis, Danaga, Podor et Matam.

Celle de Saint-Louis pourrait être la Maison de Lille, offerte par Pierre Mauroy lorsqu'il était maire, et aujourd'hui coquille vide à la recherche d'une rénovation... « Il faut croire en ce projet. C'est pour Saint-Louis et Lille leur plus vieux jumelage, c'est aussi le plus populaire...

» • ST. F.

http://www.lavoixdunord.fr://

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET