FIN DE LA CRISE A L’HOPITAL DE SAINT-LOUIS: Les administrateurs de services de santé décantent la situation.

Samedi 2 Août 2014 - 01:27

Après plusieurs mois de crise sociale plongeant l’hôpital régional de Saint-Louis dans une léthargie préjudiciable aux usagers, l’Association des administrateurs de services de santé a réussi la prouesse de décanter la situation. Une mission conduite par le président de ladite association, Moussa Sam Daff, Directeur général de l’HOGGY (Hôpital général de Grand-Yoff), accompagnée du secrétaire général du SUTSAS (Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale), Mballo Dia Thiam, a pu faire une évaluation des problèmes qui gangrenaient le fonctionnement de cette structure sanitaire.

Six Directeurs généraux d’hôpitaux se sont ainsi penchés sur le mal en adoptant une démarche assez diplomatique, face aux syndicalistes. Le diagnostic est sans complaisance : « entre autres problèmes, il y avait la nomination contestée d’un auditeur interne dont le profil ne répond pas aux exigences du poste. » Joint au téléphone par ledakarois.net, le président de l’Association des administrateurs de services de santé confirme en ces termes : « Effectivement, le profil de celui qui avait été nommé auditeur interne, n’est pas approprié. Parce qu’il est technicien supérieur en Marketing, alors que ce poste demande quelqu’un qui a le BAC + 4 avec des connaissances en comptabilité et en finance ».

Maintenant pour éviter une syndicalisation du problème qui a paralysé pendant quatre mois l’hôpital de Saint-Louis, au point que les malades sont depuis lors, pour ceux qui ont les moyens, référés sur Louga, le collège des Directeurs de cette association ont directement saisi celui qui avait été nommé à ce poste. « Nous avons interpellé ce dernier pour lui demander, avec toute la courtoisie requise, de mettre à l’aise le Directeur de l’hôpital de Saint-Louis, le Colonel Diamé Bop, en démissionnant. La proposition d’un redéploiement lui a été faite par rapport à son profil et avec la possibilité d’aller poursuivre sa formation continue. Parce qu’il est bénéficiaire d’une bourse. Un schéma qui permet de résoudre la crise à l’hôpital de Saint-Louis, d’arrêter les évacuations qui encombrent Louga, de faire fonctionner correctement les services et de demander au ministère de la santé d’envoyer un cadre de gestion pour les affaires courantes », explique M. Daff.

Mais contre toute attente, l’agent qui se trouve être membre du SAS (Syndicat autonome de la santé) veut attendre l’arrivée de son leader, Saliou Faye Daf, la semaine prochaine pour quitter le poste. Interpellé qu’il rejoigne la mission des administrateurs de services de santé à Saint-Louis afin que cette affaire soit diligentée, Saliou Faye Daf n’a pas pu se libérer pour effectuer le voyage. Suffisant pour que les Directeurs d’hôpitaux dont la principale préoccupation est de soulager les populations de Saint-Louis, usent de toute leur autorité pour surmonter le blocage.

« L’hôpital de Louga ne peut plus prendre les malades référés depuis Saint-Louis, le Directeur de cette structure de santé l’a fait savoir à la mission. Donc, les malades de Saint-Louis ne peuvent pas attendre. Nous avons ainsi recommandé au Colonel Diamé Bop, Directeur de l’hôpital de Saint-Louis de régler le problème au plan administratif en prenant une note remettant l’agent en question à la disposition des ressources humaines. Et en prenant une décision de dissolution de la commission des ressources humaines qui ne jouissait plus de la confiance de la direction. Une autre commission sera ainsi mise sur pied et coordonnée par un représentant du Colonel Bop », a expliqué le président de l’Association des administrateurs de services de santé.

C’est ainsi que le SUTSAS, dirigé par Mballo Dia Thiam, a accepté de renoncer au préavis de grève qu’il avait déposé. Mieux, recommandations a été également faites à la direction de l’hôpital de Saint-Louis et aux syndicalistes pour l’ouverture d’une large concertation visant à diagnostiquer les autres problèmes et la définition d’un plan pour les résoudre.

D'après Ledakarois.net

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Pharoah le 02/08/2014 10:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
plus les gens sont incompétents dans leur métier plus ils ils justifient n'importe quoi par l'action syndicale .....à l"hopital de St Louis c'est le laissez aller à tous les étages ....ça donne pas envie d'etre malade !

2.Posté par Messie le 02/08/2014 11:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces syndicalistes inhumains et gourmands ne devraient pas nous prendre en otage pour des revendications aussi puériles et bêtes.
Ont-ils compté les morts?
Mais DIEU LE TOUT PUISSANT voit TOUT.

3.Posté par BA le 02/08/2014 13:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Alhamdoulilah Merci Colonel merci SUTSAS et à l'avenir créer un cadre de concertation vous etes tous les deux animés par la volonté de bien faire. Méfier vous des opportunistes et souvent c'est des incompétents qui ne roulent que pour leur intérêt.

4.Posté par Dr Amadou Bâ le 07/08/2014 16:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette manière de régler un problème est illégante, irresponsable et irresoectueux.
Enfoncer son collègue, s'allier avec des syndicalistes, protèger et promouvoir un non ayant droit, voila ce que mes collégues viennent de faire à St Louis croyant trouver une solution durebale.
Non il s'agir d'une solution à l'amiable qui met au devant des sentiments et non la rigueur administrative.
Il s'agit d'un solution éphémer qui dépuoille un collègue au profit d'un comenditaire connu pour élimininer un directeur l'avenir nous permettra de voir plus clair car il fera jour.
Unissons nous, évitons la légéreté, entreprenons justement et durablement avec beaucoup plus de professionnalisme et de responsabilité, croyons à notre destin et à notre capacité et non au piston d'un homme qui n'est pâs éternel.

Luttons contre le népotisme et le banditisme professionnalisés, respectons nos collaborateurs et sauvons nos clients les malades respectons notre mission

soyons des managers professionnels aidons le Président de la République dans sa volonté de servir le peuple en toute loyauté et avec sincèrité.

Soyons au service exclusif du peuple et non d'un homme bientot à la retraite.

A bon enteudeur merci pour votre compréhension

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET