FOOT-BALL: El Hadj Diouf sur son contentieux avec les supporters de Celtic : «Je demande pardon ; j’étais jeune à l’époque»

Mercredi 2 Février 2011 - 15:33

FOOT-BALL: El Hadj Diouf sur son contentieux avec les supporters de Celtic : «Je demande pardon ; j’étais jeune à l’époque»
L’ancien attaquant des Lions, El Hadji Diouf a demandé pardon aux supporters de Celtic après l’incident qui l’avait opposé à un jeune, du temps où il jouait à Liverpool entre 2003-2004. L’ancien attaquant de Blackburn qui vient de signer au Glasgow Rangers l’a dit dans un entretien accordé au Daily Mail. Le «bad boy» est également revenu sur les raisons de son départ d’Angleterre, lié au limogeage de Sam Allardyce. Qu’est-ce qui vous a poussé à signer au Glasgow Rangers ?
C’est fantastique ! Le Glasgow Rangers est l’un des plus grands clubs du monde. C’est une équipe qui a beaucoup de fans à travers le monde. C’est un club qui joue souvent les grands rôles en Ecosse. Il occupe souvent la tête du championnat. D’ailleurs, il ne serait pas surprenant que l’équipe se qualifie pour la Ligue des champions pour l’année prochaine et faire une belle campagne. Donc, forcément, c’est une bonne chose d’avoir rejoint une telle formation. J’ai pu discuter avec le manager du club et son discours m’a beaucoup rassuré et poussé à signer chez les Rangers.

Il s’agit d’un prêt de six mois. Etes-vous prêt à poursuivre l’aventure avec le club écossais ?
Cela dépendra de moi. A moi de tout faire pour gagner la confiance que les dirigeants du club ont à mon égard. A moi de satisfaire le coach et les supporters. Cela passera par une bonne saison. Je crois en moi et je ne vois pas pourquoi je n’y arriverai pas. Je n’ai pas de temps à perdre. Je dois tout de suite me mettre dans le bain et commencer à bien travailler et faire ce que je sais et aime faire. Je donnerai le meilleur de moi-même pour rendre les supporters heureux.

Votre arrivée est très attendue en Ecosse. On parle déjà du match qui opposera les Rangers au rival Celtic. Quand on pense que vous n’êtes pas du tout aimé dans l’autre camp avec l’histoire qui vous a opposé à un supporter du Celtic, comment comptez-vous vous y prendre ?
Je suis prêt. J’ai hâte même que le match se joue demain. C’est ce genre de match que tout footballeur aime discuter dans sa carrière. Ce genre de derby où il y a un peu de pression. C’est cela le football. Contre Celtic, ce sera un très bon match, et il y aura forcément de l’ambiance. Celtic est un grand club. J’ai eu l’occasion de jouer contre cette équipe. Je connais bien l’ambiance des stades lors des grands rendez-vous. Cela ne me fait pas peur. Au-delà du match contre le Celtic, physiquement je suis prêt à jouer le prochain match des Rangers. Nous avons besoin de points. Mon objectif, c’est de gagner des matches et des titres avec ce club.

Pourquoi avoir décidé de partir maintenant ? Est-ce à cause du nouveau manager ou nouveau coach ?
Non ! En fait, je n’ai pas aimé ce que les dirigeants du club ont fait à Sam Allardyce (Il a été limogé en début de saison, Ndlr). A la suite de cela, je me suis dit que c’était le moment de partir. Vous savez, je suis quelqu’un de loyal. Je me rappelle le moment où je suis arrivé, Sam était très bien avec tout le monde. Il a beaucoup donné au club qui était à ce moment dans le bas du classement. On a réussi ensemble à faire de bonnes choses. Il y avait une bonne ambiance. Malheureusement, malgré tout ce qu’il a fait, les gens n’ont pas hésité à le pousser vers la sortie. Une fois qu’il est parti, je n’avais plus rien à faire là-bas. Quand je sens que les gens que j’aime sont maltraités, je ne reste jamais insensible à cela. Je n’ai aucun problème avec le nouveau propriétaire. Je ne le connais pas d’ailleurs. Les joueurs non plus ne le connaissent pas. On ne l’a jamais vu à l’entraînement. Je n’ai aucun problème avec les fans de Blackburn. Encore moins avec les joueurs. C’est l’un des endroits où je me suis vraiment régalé sur le plan sportif. J’y ai joué mes meilleurs matches. Je me suis senti vraiment bien dans ce club. Tout le monde est content de mes prestations. Tous les joueurs sont fiers de moi. J’ai vraiment été très heureux. Je m’en vais parce que je ne me sentais plus à l’aise par rapport à ce que je viens de dire tantôt. Il fallait partir et changer de club. Mais, je ne regrette pas d’être passé à Blackburn.

On vous colle toujours l’image du «bad boy». En changeant de pays, allez-vous changer votre comportement ?
Vous savez, ce que les gens pensent ou encore ce qui se dit dans les journaux n’a rien à voir avec moi. C’est vrai que dans le passé, il y a beaucoup de choses que l’on m’a reprochées. Comme l’histoire avec le Celtic. (Diouf, prêté à Bolton par Liverpool avait craché sur un supporter du Celtic lors d’un match de la Coupe de l’Uefa 2003-2004 avec les Reds. La Police écossaise l’avait sanctionné de 5 000 livres d’amende (environ 4 650 500 Cfa) Ndlr). Ce sont des choses que je regrette. J’étais jeune et j’ai eu à faire des choses stupides. Je demande pardon aux fans de Celtic. Je viens en Ecosse pour aider mon club à gagner des titres, prendre du plaisir en jouant au football et faire ma vie. Voilà l’objectif que j’ai en tête.

Pensez-vous que vous serez le bienvenu du côté de Celtic, par exemple ?
Garry Speed me disait un jour que les supporters ne huent pas les mauvais joueurs. Personnellement, je sais que partout où j’irai, je serai hué. Cela ne me fait rien, si ce n’est me renforcer. Aujourd’hui, je ne demande pas à être aimé forcément. Je demande simplement à être respecté.

On connaît l’exigence des supporters des Rangers. Saurez-vous répondre à leurs attentes ?
Bien évidemment ! Je m’en suis fait une idée hier (lundi) lorsque je signais mon contrat. Il y avait beaucoup de monde. Les gens étaient super contents que je sois là. C’est à moi de répondre à leurs attentes. Et je promets de les rendre heureux. Ce ne sera pas facile. Mais, je donnerai le meilleur de moi-même pour y parvenir. L’équipe a de très bons joueurs. Ensemble, je pense qu’on peut réaliser une bonne fin de saison.

Avant de finir, pouvez-vous apporter quelques éclairages sur les insultes que vous auriez adressées lors d’un match («contre Queens Park Rangers en Coupe») à un adversaire qui était blessé et qui a fait couler beaucoup d’encre ?
Je tiens à dire que je n’ai insulté personne. Je n’ai jamais insulté quelqu’un. Je lui ai simplement dit que j’étais désolé pour ce qui lui était arrivé. Je suis un joueur professionnel. Je ne souhaite pas me casser une jambe. Encore moins à un autre. J’ai vraiment été malheureux pour lui et je souhaite qu’il revienne très vite à la compétition et qu’il connaisse beaucoup de réussites avec son club. Je répète encore ne lui avoir rien dit de mal.

Combien de buts souhaitez-vous marquer pour votre nouveau club ?
Je dois dire que je ne suis pas un vrai buteur. J’en fais quand même marquer. J’espère que j’aurai à inscrire des buts avec mon nouveau club. Mais le plus important, c’est de gagner des matches et des titres.

Songez-vous à la Ligue des champions ?
C’est une des raisons qui m’ont poussé à signer chez les Rangers. Tout joueur professionnel espère disputer la Ligue des champions. C’est une compétition que j’ai eu à jouer par le passé avec Lens et Liverpool. Si j’ai l’occasion de la rejouer, alors pourquoi m’en priver.

wdiallo@lequotidien.snCette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - (Avec Daily Mail)

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET