Fafadi chante l’agriculture

Fafadi s’implique pour promouvoir l’agriculture. Dans ce vidéo-clip, il sonne l’alerte et prône le retour à la terre pour les jeunes désœuvrés. Une façon originale de toucher toute une génération.

Lundi 23 Novembre 2015 - 12:59

Fafadi chante l’agriculture
Le Programme des domaines agricoles communautaires (Prodac) a compris que pour toucher le grand public, une vidéo ferait bien l’affaire. Le casting est de taille, car l’artiste Fafadi sait parler aux jeunes de sa génération.
Et ce vidéo-clip l’illustre bien. À travers un scénario engagé, le message est clair. Il invite les jeunes sans-emplois du Sénégal, à abandonner les « jotaay ataya » (thé à la sénégalaise avec trois services en longueur de journée), et autres passe-temps inutiles pour se retrousser les manches et se mettre au travail de la terre, car celle-ci ne ment pas, comme disait l’autre…
Le programme propose ici une réponse à la problématique de l’emploi, celui des jeunes en particulier. Le concept se base sur une double démarche. Création de pôles de compétitivités économiques et d’aménagements structurants permettant la mise en valeur de grands domaines allant de 1 000 à 5 000 ha.

Fafadi chante l’agriculture
Ces agropoles, se positionnent comme des lieux d’insertion de jeunes ruraux, de diplômés d’écoles de formation, mais également de promoteurs privés désireux d’investir dans le secteur aussi bien des activités de production que de celles de transformation et de services agricoles. Cet ambitieux programme compte créer plus de trois cent mille emplois d’ici cinq ans.
Et de Saint-Louis à Ziguinchor, de la zone des Niayes aux chutes de Dindéfelo, les images montrent les atouts du pays et les possibilités qui s’offrent aux jeunes. Pour leur faire comprendre que « Les solutions aux problèmes récurrents de nos grandes métropoles urbaines sont à rechercher en milieu rural...  ».


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET