Festival Blues du Fleuve : Pari réussi pour Baaba Maal

Lundi 7 Décembre 2015 - 16:42

Les rideaux sont tombés dimanche soir sur cette dixième édition des Blues du fleuve à Podor, avec un concert du roi du Yella, Baaba Maal. À côté de ce plateau artistique se sont tenues des séances de régates et de conférences sur différents thèmes comme la réforme foncière, le réchauffement climatique et une caravane de Podor à Ndioum. Car comme l’a dit l’enfant chéri du Fouta : « Les blues du fleuve, ce n’est pas que du folklore ». Ce qui du reste n’a pas empêché Baba Maal et ses artistes invités à mettre le feu à Podor sous le thème : « la culture dans le Plan Sénégal émergent (PSE) ». Un pari réussi les populations podoroises et riveraines du fleuve Sénégal qui ont répondu massivement à son invitation. Un grand podium a été installé le vendredi au quai de Boubou Sall, où était programmée la musique urbaine avec Gaston et les rappeurs locaux. Et ils ont assuré un beau spectacle devant un public venu nombreux. Au grand terrain des HLM, une tente bien décorée, avec une scène, son et lumière, était aménagée pour accueillir les hôtes de Baaba Maal pour un spectacle de très haute facture. Le roi du « Yéla » a reçu tous les honneurs. Dans un premier temps, Baaba Maal s’est contenté de suivre ses pairs, venus lui rendre hommage, mais il a fini par craquer et à les rejoindre sur scène, ne pouvant plus en effet résister aux belles mélodies des frères Guissé, et l’orchestre Baobab. Le spectacle du samedi a été au goût du public, qui s’était déplacé en masse au stade Alassane Wade de Podor. Les artistes de la sous-région se sont succédé sur scène, petit Yero de la Guinée, en passant par Alou Sam du Mali, Noura de la Mauritanie et Adiouza, côté sénégalais, ont chauffé le public. Le concert de clôture de la nuit du dimanche a été aussi une soirée riche en culture pulaar. Parmi les musiciens qui ont livré un véritable spectacle, on peut retenir Bideew bou Bess. Le trio a chanté et fait danser le public sans parler de Ablaye Mbaye qui a joué sa partition à fond. Pour boucler cette belle édition, Baaba Maal a comme d’habitude tenu en haleine un public totalement déchainé. Il faut rappeler que cet événement culturel initié par Baba Maal vise à renforcer la cohésion sociale et le rapprochement des populations riveraines du fleuve du Sénégal à savoir la Mauritanie, le Sénégal, la Guinée et le Mali. Auteur: Mamadou Salif Dieng - Seneweb.com

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET