Formation agricole : Le Sénégal bénéficie de 877 millions de la Chine


Le ministre de l’Economie et des Finances et Xia Huang, ambassadeur de la République populaire de Chine ont signé hier, un échange de notes.

Jeudi 26 Mars 2015 - 07:58

A travers cet échange de notes explique Amadou Bâ, «le gouvernement de la République populaire de Chine consent à imputer sur l’Accord de coopération économique et technique signé le 9 janvier 2013 un montant de 877 millions de francs Cfa, destiné au financement de la mission technique chinoise dans les centres agricoles de Sangalkam et Podor». Cette mission technique, composée de 13 membres dont neuf agronomes, deux mécaniciens et deux interprètes assure le ministre, permettra la poursuite de la formation multiforme sur la technique agricole, la démonstration et l’instruction en matière de sélection et de culture de bonnes semences.
Situé dans le département de Rufisque, le centre de formation de Sangalkam effectue l’expérimentation et la démonstration en matière de culture maraîchère sur un champ de 2,1 ha et fournit de manière itinérante un service technique aux 35 foyers pilotes, dont les fermes s’étendent sur 800 ha. Avec l’aide des agronomes chinois, une centaine de serres anti-insectes y ont été construites et une quarantaine de variétés de légumes y sont cultivées. Le centre a animé 41 cycles de formation sur la technique agricole pour 8 600 personnes.

Quant au centre de formation de Podor, dans la région de Saint Louis, il dispose d’un champ de 2 ha de riziculture sur lequel se développent l’expérimentation et la démonstration en matière de sélection et de culture de variétés nouvelles de semences. Avec l’assistance des agronomes chinois, le rendement moyen par ha des foyers s’élève à 9 tonnes et plus de 7 000 personnes ont bénéficié des 40 cycles de formation montés par le centre.


Depuis 2006, à la demande du gouvernement sénégalais, le gouvernement chinois envoie une mission technique agricole dans ces centres de formation. Une manière pour l’empire du Milieu de booster sa coopération agricole avec le Sénégal, surtout dans le combat pour l’atteinte de son autosuffisance alimentaire en riz à l’horizon 2017.
Ainsi, le ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan a tenu à magnifié «la coopération fructueuse entre les deux pays et rappeler le rôle essentiel que la République populaire de Chine a joué dans le développement économique et social du Sénégal».

Amadou Bâ de rappeler, entre autres, «l’assistance sans contrepartie de 30 milliards de francs Cfa que la Chine a accordée au Sénégal pour le financement de projets et programmes ; un don d’environ 12,5 milliards de francs Cfa pour le financement également de projets, un prêt bonifié de 57,5 milliards destiné au financement de projets exécutés au Sénégal ; l’annulation de la dette bilatérale du Sénégal vis-à-vis de la Chine d’un montant d’environ 10 milliards de francs Cfa». En plus de ces subventions, plusieurs autres concours, sous forme de prêts concessionnels, ont été octroyés par le gouvernement chinois, par le biais de Eximbank China. Parmi ces financements soutient le ministre, «on peut citer une dizaine d’accords de prêts ayant servi à financer d’importantes réalisations dans le domaine de l’amélioration du transport urbain, de l’appui au secteur de l’électricité, de l’amélioration de la communication téléphonique au niveau de l’administration sénégalaise, etc».

Sudonline.sn

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET