France -Sénégal: L'ambassadeur Christophe Bigot annonce une visite à Saint-Louis "pour mieux connaître les besoins" des populations locales.

Lundi 18 Juillet 2016 - 09:58

France -Sénégal: L'ambassadeur Christophe Bigot annonce une visite à Saint-Louis "pour mieux connaître les besoins" des populations locales.
Le nouvel ambassadeur de France au Sénégal, Christophe Bigot, a déclaré mercredi vouloir travailler à l’attractivité de son pays, une des priorités de sa mission.
 
"Nous allons voir d’abord où se situent les priorités, définir où va-t-on placer les efforts. Pour l’instant, nous voyons qu’il y a un effort à faire dans le domaine de l’attractivité de la France au Sénégal, c’est-à-dire pour former plus d’étudiants sénégalais en France", a déclaré le diplomate.
 
M. Bigot s’adressait à des journalistes, en marge d’une visite au centre de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et à l’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA). Il s’est aussi rendu au laboratoire de microbiologie commun aux deux instituts.
 
"Nous souhaitons former plus d’étudiants sénégalais en France. Egalement, il y a un effort à faire dans le plan du développement qui doit se traduire concrètement sur le terrain, auprès de la population locale qui ne voit pas toujours l’effet de cette politique", a-t-il indiqué.
 
Christophe Bigot affirme être également sensible sur les questions sécuritaires, en raison de son parcours. "Il faut être très vigilant par rapport à’’ cette question, a recommandé Christophe Bigot, avant d’annoncer des visites à l’intérieur du pays notamment à Kaolack et à Fatick, pour s’enquérir de l’état de réalisation es projets mis en œuvre dans ces régions par la coopération française.
 
"Nous étions en Casamance. Ainsi, d’ici la fin du mois de juillet, nous effectuerons des visites dans la région de Saint-Louis, dans la vallée du fleuve Sénégal pour mieux connaître les besoins" des populations locales, a-t-il fait savoir, relevant "l’intimité et la sympathie" caractérisant les relations franco-sénégalaises.
 
Interpellé sur les lourdeurs procédurales pour l’obtention du visa français, il estime que tout doit être "bien régulé, bien organisé", pour que "ces déplacements soient des réussites et non des échecs, qu’il n’y ait pas d’illusions".
 
"En termes de chiffres, plus de 2/3 des demandes sont accordées, près de 71% des demandes ont une réponse positive avec un délai assez court qui ne dépasse pas sept jours", a souligné l’ambassadeur français, ajoutant "l’on peut faire mieux".

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET