Frustrations et discordes : Ça chauffe à l'hôpital régional de Saint-Louis

L'hôpital régional de Saint-Louis sombre dans d’intenses troubles. Alors que des lueurs d’espoir berçaient les plus pessimistes après l’installation d’un nouveau directeur, la situation semble s’envenimer davantage. Les syndicalistes en grève depuis quelques jours pour contester la nomination jugée personnelle d’un auditeur interne, campent toujours sur leur position, même après avoir rencontré, ce jeudi, le gouverneur Ibrahima Sakho . Les camarades de docteur Abdoul Nongo ont tenu un point de presse ce matin, à la suite d’une assemblée générale pour dire aux membres de leur syndicat que le mouvement va continuer.

Sur la plateforme revendicative jetée sur la table des autorités, plusieurs revendications sont lisibles. La plus grande est le recrutement par l’actuel directeur d’un auditeur interne qui, selon eux, « n’a pas les compétences requises ». « Il n’a qu’un bac +2 en marketing alors que ce poste exige au moins un bac + 5 et il y en a à l’hôpital », explique M. Ndongo, le secrétaire général de la section du Sutsas de l’hôpital, qui dit ne pas comprendre encore l’indisponibilité du bloc opératoire "depuis 6 mois, à cause d’un manque de bonne gestion ».

Interrogé juste après le sit-in des syndicalistes, Diamé Bop le directeur, réfute les accusations et précise que le nouvel auditeur interne dispose de toutes les aptitudes exigées pour exercer cette fonction. Il a indiqué à la presse que les procédures administratives devant permettre de réfectionner le bloc opératoire sont en cours. « Ma porte est ouverte. Je suis ouvert au dialogue », a-t-il dit en déplorant la situation de crise actuelle qui prévaut dans son établissement sanitaire. Voici, en vidéo, les réactions de M. Ndongo et du directeur.

Jeudi 15 Mai 2014 - 19:00




Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Jules le 15/05/2014 21:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et pendant ce temps, les malades peuvent crever, par terre et la bouche ouverte! Ces gens sont des tueurs. Que Dieu les punisse!

2.Posté par Xunxunöor le 16/05/2014 14:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je l'ai toujours dit. Ces gens là vivent de sang, tels des vampires. Toujours des questions de sous ! C'est à désespérer de cet hôpital, où ces affamés, des employés comme les autres, se croient tout permis. Ils sont tous à balayer.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET