GESTION DE SITES PATRIMOINE MONDIAL: Dakar et Madrid partagent leurs expériences à Saint-Louis.

Des gestionnaires des sites patrimoine mondial du Sénégal de l’Espagne et du Sénégal ont pris part vendredi à la clôture d’un atelier de partage sur des questions liées à la gestion du patrimoine et son apport au développement durable.

Samedi 4 Juin 2016 - 00:30

D’intenses débats et partages d’expériences ont été menés au cours de ce conclave de trois jours au Centre de Recherches et de Documentation de Sénégal (CRDS), réunissant des services de l’État, experts de l’Unesco, étudiants aux métiers du Patrimoine de l’Université Gaston Berger de Saint Louis, des représentants de la Direction du Patrimoine culturel, celle  des Parcs Nationaux et l’Ambassade d’Espagne.


«  L’objectif de ce programme lancé depuis novembre 2015 est de renforcer les capacités des gestionnaires de sites patrimoine au Sénégal », a expliqué Ignacio Garrido, le Premier Secrétaire de l’Ambassade d’Espagne à Dakar, chargé des affaires culturelles. «  Nous voul0ns créer un cadre de partages d’expériences », a-t-il ajouté, en saluant le dynamisme des acteurs sénégalais.


Abdoul SOW, le chef de la section Métiers du Patrimoine à l’UFR des Civilisations, Religions, Arts et Communication, a magnifié l’implication de l’Université Gaston Berger dans ce projet et les possibilités pratiques qu’il offre aux étudiants de cette filière.

 
L’Espagne, qui est le troisième pays avec plus de sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial après l’Italie et la Chine, est conscient de l’importance des sites patrimoine mondial comme facteur de promotion du tourisme (où il occupe aussi la troisième destination touristique au monde) et du développement humain, y compris la promotion de l’identité et diversité culturelle des peuples.
 

Conscient de l’importance du patrimoine mondial dans le développement humain, la coopération espagnole a collaboré avec le Gouvernement du Sénégal dans des initiatives telles que la réhabilitation du Rognat Sud et le CRDS à Saint Louis ou l’inscription sur la liste de patrimoine mondial des sites du Delta du Saloum et Pays Bassari, entre autres. Cette collaboration dans le domaine de la Culture et le Développement continue avec cette initiative et d’autres initiatives en cours de programmation.

 
Rappelons que cette activité est cofinancée par le Ministère de la Culture et de la Communication, le Ministère de l’Environnement et la Coopération espagnole avec la collaboration de l’Université Gaston Berger de Saint Louis.

NDARINFO.COM

 

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Tintin le 04/06/2016 15:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelles expérience peut partager le Sénégal qui laisse mourrir St-Louis à pertit feu ????

2.Posté par AHD le 12/06/2016 00:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Intéressante initiative. Vivement pour la formation de véritables professionnels en la matière pour que le concept ne reste pas abstrait

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET