Gadio à Saint-Louis : «Ne vendez pas vos voix»

Vendredi 18 Mars 2016 - 12:30

Venu faire campagne à Saint-Louis, Cheikh Tidiane Gadio a rencontré les membres de la coalition du «Non» Gor sa wakh ja pour leur apporter son soutien. En marge de cette rencontre, le chef de file du mouvement Luy Jot Jotna a fustigé «la démarche solitaire et précipitée du Président Macky Sall», et mis en garde les électeurs contre l’achat de leur vote le 20 mars prochain.

Cheikh Tidiane Gadio a déclaré que le combat pour le triomphe du «Non» est un combat pour la justice, la vérité et le consensus sur une question aussi essentielle que le référendum.

Ce qui intéresse les Sénégalais, a-t-il souligné, c’est de bâtir un con­sensus important, un con­sensus populaire. Il fallait en effet, de son point de vue, prendre le temps d’engager une discussion citoyenne autour du projet de constitution.

Pour lui, s’il s’agit simplement d’un référendum sur la durée du mandat, cela pouvait se faire vite, car les Sénégalais s’étaient préparés depuis longtemps à réclamer le quinquennat qu’ils avaient déjà choisi depuis 2001.

Rappelant que les Séné­galais avaient perdu cet acquis en cours de route avant que le Président Macky Sall ne leur promette de les rétablir dans leur droit, le chef de file du Mpcl a fait remarquer que président de la République s’est trompé en proposant quinze points au référendum et de vouloir l’imposer en trente jours, alors que l’écrasante majorité des Sénégalais n’a pas compris grand-chose au contenu de la réforme.

Pour Gadio, la démarche du chef de l’Etat est mauvaise, non productive et une démarche de division non pertinente à un moment où le Sénégal est fatigué. Cheikh Tidiane Gadio, qui a invité les Sénégalais à voter massivement «Non», les a mis en garde par la même occasion, contre l’achat de leur vote pour une question aussi essentielle que la Constitution.

«Sur des questions institutionnelles, on ne doit pas acheter votre vote, on ne doit pas acheter votre conscience, parce que vous parlez de la charte fondamentale de ce pays, le socle sur lequel nous allons asseoir notre démocratie, et surtout l’exception démocratique que le Sénégal a toujours constituée», a averti l’ex-ministre des Affaires étrangères.

Le Quotidien


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET