Gaz de Saint-Louis: des dispositions prises pour une exploitation transparente des gisements, assure Macky Sall


L’Etat prendra les dispositions nécessaires à l’exploitation, dans "la plus grande transparence", des gisements de pétrole et de gaz dernièrement découverts au Sénégal, a indiqué le président de la République, Macky Sall, dans son message à la nation, à la veille du 56e anniversaire de l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale.

Mercredi 6 Avril 2016 - 02:29

L’Etat prendra les dispositions nécessaires à l’exploitation, dans "la plus grande transparence", des gisements de pétrole et de gaz dernièrement découverts au Sénégal, a indiqué le président de la République, Macky Sall, dans son message à la nation, à la veille du 56e anniversaire de l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale. 


"L’Etat a pris toutes les dispositions pour que ces ressources soient exploitées dans la plus grande transparence et dans l’intérêt bien compris des générations actuelles et futures", a-t-il dit. 
Ces "importantes découvertes de pétrole et de gaz", inscrites dans "de nouvelles et heureuses perspectives", vont permettre "l’accélération du processus de développement du Sénégal" , a-t-il dans son message radiotélévisé. 
En janvier dernier, le chef de l’Etat annonçait la découverte d’un important gisement de gaz naturel, dans une zone de prospection située dans la partie nord du permis de Saint-Louis offshore profond. 
Cette découverte jugée significative est considéré comme "le plus important gisement en Afrique de l’Ouest, car étant constitué d’une large structure répartie de part et d’autre de la frontière entre le Sénégal et la Mauritanie, avec des réserves estimées à 450 milliards de m3". 
Cela faisait suite à une découverte de la société Cairn Energy, datant de 2014 et consistant en un gisement de pétrole dans la zone de prospection de Sangomar offshore profond, à 1.427 mètres de profondeur, au large de Foundiougne, dans le centre-ouest du Sénégal. 
Cairn Energy avait estimé ces réserves entre 250 millions et 2,5 milliards de barils. Cette société exploite trois blocs d’exploration pétrolière au Sénégal (Sangomar profond, Sangomar et Rufisque), dont il détient 40% des parts, aux côtés de l’Américain Conoco Philips (3%), de l’australien FAR (15%) et de la compagnie nationale pétrolière sénégalaise Petrosen (10%)’’.


Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Tintin le 06/04/2016 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faudra que le prix du pétrole augmente fortement avant que le gisement soit mis en exploitation,......alors ne rêvons pas trop !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET