Gestion de l’Isra : L’effarant rapport sur les "abus" de Macoumba Diouf

L’inspection des affaires administratives et financières (Iaaf) a bouclé son rapport sur la gestion de l’Institut sénégalais de recherches agricole (Isra) et transmis le dossier au ministère de tutelle qui l'a balancé, depuis lors, au Conseil d’administration de la boite. Et, le moins que l’on puisse dire, c’est que les membres de l’instance délibérante ont été confortés dans leur rapport qui avait déjà décelé ce que l’Iaaf qualifie d’« abus » faits par l’ex-Dg. Pour dire que c’est un rapport explosif qui concerne ainsi Dr Macoumba Diouf.

Jeudi 24 Juillet 2014 - 13:53

Gestion de l’Isra : L’effarant rapport sur les "abus" de Macoumba Diouf


Par exemple, pour son téléphone, les deux lignes mobile du Dg sortant ont coûté, pour 2013 seulement, plus de 9 millions de Cfa avec des factures mensuelles dépassant le million sur une seule des deux lignes. Quant au carburant, les demandes de Macoumba Diouf auprès du comptable matières ont coûté, rien qu’en 2013, près de 8,5 millions de francs Cfa pour environ 17 759 litres et cela sans compter les quantités de carburant reçues des centres régionaux. Un autre poste qui révèle la gabegie, les frais de missions qui montent à 20,9 millions de francs Cfa dont 18,20 millions de francs Cfa pour les missions à l’étranger et 2,7 millions de francs Cfa pour les missions internes.

Un autre fait qui intéresse particulièrement l’Iaaf, ce sont les recrutements. Il est indiqué, dans le document lu par Le Populaire, que « malgré tous les rappels à l’ordre, les recrutements opérés en 2013 et qui ne sont pas de qualité, selon le Ca, ont coûté à l’institut plus de 280 millions de francs Cfa. Mais, ce qui choque, c’est que, parmi ces recrutements en 2013, il ne figure qu’un seul chercheur. Bref, le rapport se révèle être une véritable bombe à retardement pour le désormais ex-Dg de l’Isra. D’ailleurs, dans ses conclusions, l’Iaaf est sans complaisance. Il demande l’ouverture d’« une information judiciaire » contre Macoumba Diouf en plus de sa « traduction devant la Chambre de discipline budgétaire » pour répondre des « abus constatés au cours de sa gestion de l’Institut ces dernières années ». Sale temps donc en perspective pour Macoumba Diouf. Et il est fort à parier que Macky Sall, compte tenu de tout ce qu’il prône comme gestion vertueuse de la chose publique et de reddition des comptes, ne va certainement pas couvrir son ouaille qui vient d’être élu maire de Latmingué.

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET