Gestion des ordures à Saint-Louis: les populations et la mairie s’accusent mutuellement

A Saint-Louis, la question de l’insalubrité est aujourd’hui remise sur la table. Les ordures qui sont présentes dans presque tous les quartiers de la ville, constituent un danger réel pour la santé publique. Une situation qui a suscité l’ire de bon nombre de Saint-Louisiens, qui ne cessent d’exiger plus de salubrité. Indexée du doit, la mairie se défend et invoque l’incivisme de certains citoyens.

Jeudi 28 Novembre 2013 - 17:28

La vieille cité Saint-Louisienne, jadis reconnue pour sa propreté et sa magnificence, est aujourd’hui menacée par des ordures ménagères qui logent dans beaucoup de quartiers et le long du fleuve.
De Ndiolofène Nord à Goukhoumbathie, en passant par Guinaw Rails, Pikine et Diaminar, partout ce sont les amas d’ordures qui font le décor. Ces déchets sont de toutes sortes, débris plastiques, restes des mangers, et cadavres des animaux jetés.

Les ordures sont source de maladies, surtout en cette période d’hivernage. L’odeur nauséabonde qui s’y dégage et les microbes qui s’y attachent, font qu’elles menacent la santé des habitants de la ville tricentenaire. Cette situation n’a pas manqué de susciter le mécontentement des populations.

« Saint-Louis a perdu son vrai visage. On ne reconnait plus notre ville qui, jadis, était parmi les plus belles villes de la planète. Aujourd’hui, ce sont les ordures qui font son décor » s’est désolé Abdou Khadre Seck, habitant de Diamagueune. Interpellé sur les causes de cette situation, le vieux, chapelet à la main, indexe la mairie. « Les autorités municipales doivent prendre leur responsabilité. La gestion des ordures, c’est du ressort de la mairie » a-t-il soutenu.
Pape Sidy Ndiaye quant à lui, reconnait tous les efforts consentis par la mairie de Saint-Louis. Toutefois, ce vendeur de journaux déplore « la lenteur dans l’évacuation des ordures.»
Sokhna Fall est mère de famille. Retrouvée devant sa maison à Ndiolofène Nord, au bout de ses lèvres, cette dame à la soixantaine, affiche son indignation. « Nous sommes très fatigués. Nous vivons dans les ordures, et les maladies nous guettent continuellement. Nos enfants sont malades à cause des moustiques qui dictent leur loi » a-t-elle lâché, avant de lancer un appel aux autorités locales et aux bonnes volontés, à les aider à lutter contre les ordures. « Nous appelons le Gouverneur, le maire ainsi que toutes les bonnes volontés à venir nous voler au secours. » A côté, est assis son fils Abdou. Lunettes bien ajustées, ce jeune a déploré avec énergie « l’attitude de certaines autorités qui ne viennent ici qu’à la veille des élections pour chasser des voix. »

Face à cette situation, des populations de certains quartiers, avaient entamé récemment battu le macadam. Conscientes que ces déchets constituent un danger réel, ces populations ont déclenché une série de manifestations contre la prolifération des dépotoirs d’ordures dans la cité.

En effet, les habitants du quartier Hydrobase avaient barré la route le 28 juillet dernier pour refuser la transformation de leur quartier en « Mbeubeuss de Saint-Louis » en protestant contre la construction d’un dépotoir d’ordures à l’Hydrobase. » Et récemment, c’était au tour des populations de Diaminar, de s’insurger contre les autorités en charge de la question pour « exiger la fermeture immédiate du dépotoir d’ordures installé » dans leur quartier. Selon Abdoulahad Niang, porte-parole du comité local mis en place, « nos vies sont en danger, ainsi que celle de nos familles. Les arbres plantés sont presque morts, c’est pourquoi nous avons pris la voie de l’action. »
Du côté de la mairie, l’on balaie d’un revers de main toutes ces « accusations », en indexant l’attitude incivique de certaines populations, qui, selon Arona Ndiaye, « attendent la nuit, pour jeter les ordures n’importe où. »
Pour le chef de la division de nettoiement et de la propreté, qui reconnaît un état d’insalubrité au niveau de certaines berges, « à Saint-Louis, le civisme est à un niveau zéro. » A l’en croire, la division Nettoiement et Propreté de la Commune est à pied d’œuvre. «Des poubelles sont éparpillées un peu partout dans les marchés, dans les grandes artères de la ville et nous avons mis en place des brigades d’hygiène dans les quartiers. A cela, s’ajoute la contribution remarquable des Gie Getcom qui nous appuient dans la gestion des ordures. »

Dans la même foulée, son adjoint ajoute que la mairie a déployé de « gros moyens » en termes de logistiques, de ressources humaines et financières pour venir à bout des ordures ménagères. « Nous avons deux camions et chacun enlève huit (8) à neuf (9) conteneurs par jour » a confié Aba Diop.

Pour lui, la mairie qui a déjà renforcé son équipe de nettoiement, a voulu faire de Saint-Louis ce qu’elle a toujours été. « Avec le projet Gestion Amélioré des Déchets Solides pour un cadre de vie plus Sain à Saint-Louis (GADESS), financé par la délégation de l’union européenne (UE), la mairie entreprend des actions régulières visant à redonner aux citoyens l’envie et le plaisir de reconquérir les berges » a-t-il conclu.
La question de la gestion des déchets à Saint-Louis, reste donc une équation à mille inconnues. En attendant la maitrise « parfaite » de ce phénomène, les populations s’emballent contre les autorités municipales qui, à leur tour, pointent du doigt le manque de valeurs civiques de certains Saint-Louisiens.


B.G

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par samba ndar le 28/11/2013 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OU VONT LES MILLIONS INJECTES DANS LA GESTION DES ORDURES? LA MAIRIE EST INCAPABLE DE GERER A ELLE SEULE LES ORDURES. VIVEMENT QUE LA MAIRIE APPUIE ET S'APPUIE SUR LE PROGRAMME DE MANSOUR FAYE DES 25 ET 26 DECEMBRE POUR REDUIRE LES ORDURES ET RESPIRER UN PEU POUR LE BIEN DES POPULATION. AU LIEU DE FAIRE LA SOURDE OREILLE ET LE GROS DOS POUR ESSAYER DE TACLER MANSOUR FAYE QUI NE CHERCHE QU'A VENIR EN AIDE AUX POPULATIONS QUI NE SAVENT PLUS A QUEL SAINT SE VOUER. MANSOUR NE FAIT QUE REPONDRE A LA DEMANDE DES POPULATIONS QUI ONT ASSEZ SOUFFERT DE LA COHABITATION AVEC CES ORDURES.

2.Posté par amina le 28/11/2013 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les populations doivent apprendre à etre plus responsables.la mairie à elle seule ne peut pas rendre propre notre ville.il nous faut un peu de civisme.

3.Posté par babsndar le 28/11/2013 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la population doit aussi soutenir les autorités à rendre rendre propre notre chère ville.le development
ne se fera pas tout simplement par nos autorités.

4.Posté par seye le 28/11/2013 20:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les ordures posent énormément de problèmes a saint louis du faite que nos autorités le lègue a la dernière position de leurs préoccupations Arona Ndiaye et Aba Diop se décarcasse chaque jours pour une bonne organisation du système mais il non pas de moyens de même que les GIE CETOM qui reste presque 14 mois sans subvention pour l'accompagnement de la nourriture des chevaux et l' entretient du matériel les fragilisent et le tous est d'une mauvaise gestion des orientations des priorités du Maire
et encore pour revenir a la question du jour le nettoiement et du ressort de la mairie de saint louis ceux qui a non les moyens et se disent saint- louisiens sans tendance doivent apuiller le maire pour saint louis mais nom pas Bamba Dieye en tant que secrétaire général d'un partie FSBJ

5.Posté par Mariama Ndiaye le 28/11/2013 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Samba Ndar arrête ton numéro, tu deviens insupportable! Saint-Louis n'a pas besoin d'un énième nettoyage médiatisé et Mansour Faye, tout comme Bamba Dieye, n'a pas de solution miracle!
La seule question que l'on doit se poser est "que fait-on de nos déchets?" au lieu de hurler, comme tu le fais tous les jours ici: "enlevons nos déchets de nos lieux de vie!"
Les enlever, oui, mais pour quoi en faire? Des moyens, nous n'en avons pas assez, certes, mais plutôt que de dire "sortons-les de là pour les mettre ici" comme le propose Mansour Faye, il nous faut un vrai projet de gestion des déchets urbains, budgétisé, avec recyclage et combustion de certains, enterrement d'autres dans des zones lointaines des habitations humaines. Certains déchets recyclables pourraient remplacer le charbon qui entraîne la déforestation de notre brousse, d'autres pourraient servir de compost agricole,etc.
Ton chouchou Mansour aurait été grand s'il proposait aux Saint-Louisiens de refuser les sachets noirs distribués sans nécessité et qui étouffent nos chèvres après ingestion!
Le plastique tue l'Afrique et le Sénégal ne fait rien contre...Que Ndar soit leader dans ce pays, sensibilisons les populations, arrêtons de payer les talibés pour déverser nos ordures au fleuve!

6.Posté par moustapha ba le 29/11/2013 02:22 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
voila la mairie a accepté donc ses limites la c est un fait woloff nena kou meunoul ta bayiwoul lou yakhou yaw.Masour ne reclame et n a jamais dit aussi kil est l messi il veut juste apporter sa contribution quoi de plus noble que cela


7.Posté par santhia ba le 29/11/2013 02:26 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moustapha tu habites a santhiaba tu connais bien bamba et pourtant tu es avc Mansour . Je te le dit il ne fera rien pour toi parck t es pas de djolofene ni de sor tu te fatigue pour rien et pourtan tu pouvais avoir bcp de chose avc fsbj


8.Posté par BITEYE le 29/11/2013 09:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Son chouchou Mansour FAYE a au moins le merite de proposer une action d'envergure! Et svp arretons ce debat sterile! Un honnete citoyen qui propose qu'on nettoie quelque chose de sale et vous trouvez a critiquer! Il faut nettoyer et il est imperatif de nettoyer! Seulement comme le suggere mariama, il faut pousser la reflection: que faire de ces ordures! Un vrai projet né des debats utiles et on est loin du compte! C'est l’incinération peut produire de l'electricité, c'est vrai que les sachets peuvent produire des dalles pour certaines rues de la ville, mais qu'on accepte au moins qu'il y a des ordures, accepter que tout citoyen y mette du sien ( comme le propose M. Mansour FAYE) et a la fin voir, ensemble comment trouver un programme coherent de gestion des ordures! Mais avant tout cela, je me repete, debarassons nous de notre saleté! De toute facon, NADR sera que ce que nous en ferons! Rendez vous les 25 (jour ferié) et 26 decembre 2013 inchallah pour la premiere phase! L'autre, ce que propose mariama, sera prise en compte dans nos projets futurs!!!

9.Posté par moistapha ba le 29/11/2013 12:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
santhiaba tu a certes raison j suis du meme quartier que mais cela ne veut pas dire que je dois etre obligatoirement avec lui.De plus je ne suis pas un egoiste ma conviction c est le bien etre de la population y a pas de partage d un pactole

10.Posté par samba ndar le 29/11/2013 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mariama Ndiaye, kou khiif do ko wakh kharalm bama trouver solution pour nga meuna doundeul sa bopp après ma mayla nga lékk! Ya urgence à nettoyer la ville, il faut le faire et suivra après les mesures et autres politiques de maintenir la ville propre! Yalla moy mayé pouvoir té soula ko mayé, da beugg nga diappalé si domou Adama yi! Voila ce qui résume la philosophie de Mansour Faye! Mansour ne se fixe pas comme ambition d'être maire de Saint-Louis, mais de servir sa ville et ses concitoyens avec les moyens que lui a confié Allah! Il est bon musulman et rend grâce à Allah par son assistance à la population!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET