Golbert Diagne : « Si j’étais président de la République, deux hommes qui font l’amour, je les tue »

Samedi 23 Mai 2015 - 20:14

La question de l’homosexualité demeure aux yeux de Alioune Badara Diagne dit ‘’Golbert’’ un sujet parmi ceux estampillés ‘’tabou’’. Pour venir à bout de ce libertinage sexuel qui ne cadre pas avec les valeurs, les us et coutumes ancestraux, Alioune Badara Diagne plaide la mort pour ses adeptes. Dans un entretien accordé à L’Obs, Golbert Diagne abordant ce point tant défendu par certaines associations de défense des droits de l’homme comme, entre autres Amnesty international, n’a pas mâché ses mots pour dire qu’il n’approuve pas leur démarche. 
 «Je ne crois pas à ces droits de l’homme pour permettre à des hommes d’avoir des relations sexuelles. L’amour, c’est entre un homme et une femme. Si j’étais président de la République, j’appliquerais la charia. Deux hommes qui font l’amour, je les tue. Il faudrait un mouvement des droits de l’homme ordonné et structuré. Nous sommes en Afrique avec nos propres réalités. Ils doivent sentir que leurs démarches et leurs actions ne doivent en aucun cas perturber la paix sociale de notre pays», lâche-t-il.

seneweb News


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET