Grand prix pour les lettres : Une préoccupation de Louis Camara en passe d’être satisfaite

L’information est donnée par l’Aps dans une dépêche avec la proposition faite dans ce sens par le président de l’Association des écrivains du Sénégal Alioune Badara Beye au Chef de l’Etat. Parmi ses lauréats figure l’écrivain saint-louisien qui ne manque pas dans ses interventions de plaider pour sa réhabilitation.

Mardi 5 Avril 2011 - 20:59

Grand prix pour les lettres : Une préoccupation de Louis Camara en passe d’être satisfaite
Le Grand Prix du chef de l’Etat pour les lettres devrait être relancé ‘’avant le début de l’année prochaine’’ si le président de la République répond favorablement à une demande de l’Association des écrivains, a annoncé Alioune Badara Bèye.


‘’Nous l’avons dit au président (de la République), et il a pris bonne note. Je crois qu’avant le début de l’année prochaine, le Grand Prix des lettres sera mis en place’’, a dit M. Bèye dans une entretien paru lundi dans le quotidien Walfadjri.

Depuis 2000, cet événement littéraire n’a pas été organisé malgré les promesses des autorités de le relancer. Sokhna Benga a été le dernier lauréat du prix, pour son roman ‘’La ballade de Sabador’’.

‘’On l’a demandé. Nous avons produit un document pour le chef de l’Etat, et avons fait des propositions pour une réorganisation du Grand Prix et avec des critères tout à fait différents’’, a ajouté Alioune Badara Bèye.

Il a cité, parmi les propositions faites au président Abdoulaye Wade, de porter à 10 millions de francs CFA le montant de la somme allouée au lauréat, au lieu de 2 millions, somme qu’il juge ‘’dérisoire’’.

‘’Il faut un prix de dix millions’’, a-t-il indiqué à ce propos, signalant que l’association a aussi dit qu’il ne faut pas primer un auteur sur un ouvrage.

‘’Il faut le faire sur l’ensemble de son œuvre. Et l’auteur primé, quand on dit qu’il a reçu le Grand Prix du président de la République, qu’il ait une œuvre dans le programme scolaire’’.

‘’Sinon à quoi sert d’attribuer un Grand Prix du chef de l’Etat qui est anonyme après, s’est interrogé Alioune Badara Bèye. Le lauréat est même obligé de se présenter pour être connu. Il n’y a rien qui le di

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par zoumba le 06/09/2011 10:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faudra aussi qu'ils expliquent les raisons de la suspension de l'organisation de ce GP. Cela avantageait autant les écrivains que le chef de l'état, que je sache.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET