Grave révélation de Macky Sall: "des armes de types "Taser" ont débarquées au port de Dakar"

Le leader de l’Alliance pour la République et candidat de la coalition «Macky2012» est convaincu de la volonté de fraude du président sortant, Abdoulaye Wade. En meeting de clôture au Stade Alassane Djigo de Pikine, Macky Sall a révélé que le régime a commandé et débarqué au port de Dakar des «Taser» et d’autres types d’armes pour réprimer le peuple après le hold-up électoral.

Samedi 25 Février 2012 - 07:45

Grave révélation de Macky Sall: "des armes de types "Taser" ont débarquées au port de Dakar"
« Le gouvernement veut faire du hold-up. Et pour cela, il y a quelques jours, des «Taser» et d’autres types d’armes ont été démarqués au port de Dakar». La révélation est de Macky Sall, candidat de la Coalition « Macky 2012 ». Ce dernier tenait son meeting de clôture au stade Alassane Djiggo de Pikine. Il a, à cette occasion, mis en garde le gouvernement, qui selon lui est prêt à tout pour faire du « fokhati (hold-up)».

L’ancien Premier ministre de marteler : «le coup de force ne passera pas. Car nous ne l’accepterons pas. J’ai déjà dit que nous offrons au président Wade une sortie honorable. Il n’a pas retiré sa candidature, et il ne l’a pas fait. Mais ce n’est pas grave. Le peuple est souverain et décidera à travers les urnes pour lui montrer la porte de sortie». A l’en croire, il suffit qu’il respecte le verdict pour éviter le chaos au Sénégal.

S’agissant de son programme, Macky Sall indique que «la seule guerre à mener c’est celle du sous-développement, de la pauvreté, la paix définitive». Dans un autre chapitre, le candidat de la Coalition « Macky 2012 » est revenu sur les invectives dont il est victime, et proférées contre sa personne. Le maire de Fatick a fait savoir qu’il ne répondra pas aux provocations. «J’appelle tout le monde et les membres du M 23 à travailler pour sauver cette jeunesse, pour un avenir radieux».
Au courant du meeting, Youssou Ndour de « Fékké ma thi bolé » s’est présenté sur le présidium. Mais il n’a pas pris la parole.
Pressafrik

Grave révélation de Macky Sall: "des armes de types "Taser" ont débarquées au port de Dakar"
Le pistolet paralysant, commercialisé par la marque Taser, a la taille d’une arme de poing. Il a un boîtier à la place du canon et un bouton faisant office de gâchette. Lorsqu’il est utilisé, le boîtier s’ouvre et éjecte, à une distance de six mètres, deux pointes acérées reliées à l’arme par deux câbles. Ces pointes sont prévues pour traverser les habits les plus épais, comme une veste en cuir, sur une profondeur de trois à cinq centimètres. On imagine quel effet ces lames peuvent avoir si la personne ne porte qu’un T-shirt... Une fois la victime harponnée, une onde électrique de 50 000 volts est envoyée à cette dernière, qui s’écroule – son système nerveux et ses muscles ne répondant plus. Le Taser peut également être utilisé à bout portant, par contact.

Les tasers peuvent entraîner la mort

Ces armes, bien que considérées comme non létales, ont entraîné la mort d’au moins 350 personnes aux Etats-Unis et au Canada depuis 2001. Aucune étude rigoureuse, indépendante et impartiale n’a été menée à ce jour sur l’utilisation et les effets des pistolets paralysants, en particulier lorsqu’ils sont utilisés sur des personnes souffrant d’un problème cardiaque, sous l’emprise de la drogue ou en proie à une situation de stress important comme c’est le cas pour les personnes en passe d’être renvoyées. Comment un policier peut-il définir, au moment de dégainer son arme et dans le feu de l’action, que la personne qu’il tente d’appréhender souffre d’insuffisance cardiaque ou pis, porte un pacemaker?

Certaines polices suisses utilisent déjà le Taser

Les corps de police de plusieurs cantons suisses utilisent déjà les Tasers ou les ont testés. Ils ont été introduits (parfois à l'essai) dans les polices cantonales d'Argovie, d'Appenzell-Rhodes Intérieur et Appenzell-Rhodes Extérieur, Berne, Bâle-ville, Nidwald, Schwyz, St-Gall, Thurgovie, Zoug, Zurich et par les polices des villes de Dübendorf (pour la formation) et Zurich. Par contre, les corps de police des cantons de Neuchâtel et Vaud ont explicitement renoncé à les utiliser alors que le canton du Valais a renoncé à les introduire après une phase de test.

Une mesure disproportionnée

Amnesty International estime que les armes paralysantes à électrochocs de type Taser ne devraient être utilisées que dans des circonstances restreintes et bien définies, lorsqu’elles sont la seule alternative au recours à la force meurtrière. L’organisation de défense des droits humains estime que, dans le cas des mesures de contraintes pouvant être appliquées à des personnes étrangères en voie d’être refoulées ou renvoyées, l’usage des Tasers serait totalement disproportionné.

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET