HÔPITAL DE SAINT-LOUIS : « si rien n’est fait, on va tout paralyser », menace le Sutsas.

Jeudi 24 Mars 2016 - 17:20

HÔPITAL DE SAINT-LOUIS : « si rien n’est fait, on va tout paralyser », menace le Sutsas.
« Nous nous excusons, d’abord, auprès des populations pour ces séries de mouvements d’humeur qui sont indépendants de notre volonté. C'est parce qu'il n’y a pas toujours d’avancées. C’est du statu quo général.  Nous sommes confrontés à d’énormes difficultés. La première, est la nomination d’un directeur général qui, dés son arrivée, n’a trouvé mieux à faire que d’augmenter sa prime de 300. 000 FCFA à 600 000 FCFA. Secondo, il a augmenté les tarifs de consultation, en les doublant », fustige Abdoul NDONGO, le SG de la section saint-louisienne de Syndicat unique des travailleurs de la santé (Sustas).


En marge d’un sit-in, ce matin, il a révélé qu’il y a « des programmes de gratuité pour certains soins, initiés par l’État (césarienne, la prise en charge des enfants, le sésame) qui ne sont pas appliqués à l’hôpital de Saint-Louis. Les populations de la région souffrent. Elles ont abandonné l’institution sanitaire pour la garnison militaire Nord et autres districts, car les prix sont excessivement chers. Nous tenons à dénoncer ces injustices ».


S’agissant du plan d’action du SUTSAS, M.NDONGO, renseigne que l’assaut syndical va se poursuivre malgré « l’entêtement du directeur » à recevoir les dirigeant du mouvement. « Nous le poursuivons avec trois jours de sit-in et jusqu’à présent rien n’est encore réglé parce que dans le cadre de la gestion du personnel, le directeur ne fait qu’à sa tête. Il fait du favoritisme », dit-il- « Nous exigeons qu’une compétition démocratique soi organisée lorsqu’il y a un poste libre à pourvoir », a-t-il ajouté.


«  Nous allons poursuivre nos actions. Nous avons déposé un préavis de grève qui arrive à terme le 29 du mois de ce mois. Si rien n’est fait, on va tout paralyser », menace Abdoul NDONGO.


«  Le directeur ne peut pas dire qu’il n’a pas de moyens. La banque mondiale a donné à l’hôpital de Saint-Louis 844 millions de francs CFA. Il faut qu’il travaille et qu’il cesser de diviser le personnel, de faire du dilatoire et du favoritisme », soutient l’ophtalmologue.

NDARINFO.COM

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Bouba Diop le 26/03/2016 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci "moi-même" de nous éclairer ainsi que Deug! Comme ça on est au courant de ce qu'il se passe réellement et on peut se faire une idée précise du pouvoir de nuisance de ces syndicalistes à 2F CFA!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET