Il y a danger ! Par Vieux GAYE, FSD/BJ - Saint- Louis

Dimanche 24 Juillet 2016 - 18:52

Il y a danger ! Par Vieux GAYE, FSD/BJ - Saint- Louis

Excellence M. le Président de la République, l’image de votre point de presse est saisissante et le discours renversant. Devant  les membres du gouvernement et en ces moments solennels, la plus haute institution du pays n’a le pas droit de faire dans la  politique politicienne, de tromper le peuple. Le cas échéant, elle devient une force  destructive décevant ainsi  le «  yaakaar » qui avait  produit le ‘’ le bennoo’’ de toutes les forces vives de la Nation. Quand on est trop empêtré  dans l’adversité vis-à-vis de la classe politique, on porte un marteau dans la tête et on finit partout voir à l’image d’un clou que l’on martèle encore et encore, toujours.

Curieux destin que celui du peuple Sénégalais, malade de ses hommes politiques, de ses gouvernants ! Au lendemain de la déclaration du chef de l’Etat révélant brutalement aux populations Saint-louisiennes un taux d’exécution des promesses issues du premier conseil des ministres  délocalisé de l’ordre de 123% ,Saint- Louisiennes  et Saint- Louisiens se sont réveillés les pieds dans l’eau , victimes de l’incurie  des pouvoirs publics qui n’ont pas  su encore  une fois  de plus anticiper sur un hivernage  pourtant  tardif .


Les populations  de la vieille cité  , tout compte fait, n’ont pas eu besoin de porter la réplique aux  allégations des tenants du pouvoir  en campagne électorale permanente , Dame Nature s’en est chargée de fort belle  manière en apportant  un cinglant démenti à ce qui ressemble tragiquement à de la fiction de mauvais goût . 

Alors, le Président de la République ferait  mieux de surveiller son administration, car,  comment comprendre les impairs  des services de L’ONAS, incapables d’assurer trois mois (d’hivernage)  sur douze. Ce qui est cocasse dans cette  histoire,  c’est que le D.G de l’ONAS,  est le second adjoint au Maire de la commune lequel Maire, comble  de coïncidence, se trouve être le Ministre de l’hydraulique et de l’assainissement. Maintenant, allez parler aux populations de taux d’exécution de 123%, elles ne répondront  que par  le mépris dans une ville  qui se meurt au vu et au su de tous.

Attendu  sur le terrain de la production, les pouvoirs publics, ici, se signalent plus dans la destruction. Suivez mon regard !

 Excellence M. le Président, il y’a danger !

La banalisation de la chose politique  et la promotion de l’esprit outrancièrement  partisan au détriment d’un patriotisme valorisant et progressiste  sont entrain d’annihiler  tout espoir d’émergence et d’inhiber tout esprit de sacrifice.

Excellence M. le Président de la République, il y’a danger !

La traque des biens supposés mal acquis étouffe sous le poids de votre coude posé sur nombre de dossiers en vue de protéger des délinquants repus et accroupis sur des deniers publics. La traque des enfants de la rue sur fond de confusion avec talibés des Daras , les rapports de l’IGE et ceux de l’OFNAC  dont on ignore le sort que vous leur réservez , sont autant de réalités d’une si brulante importance dans une république qui veut rompre avec les amas de la mauvaise tradition par la promotion de la ’’ bonne gouvernance’’ et de la gestion vertueuse’’.

Excellence M. le Président de la République, il y a danger !

La démocratie, les reniements, le Référendum constituent  des éléments  d’appréciation de la situation délétère   dans laquelle se morfond notre pays. Il faut donc arrêter  pendant  qu’il est encore temps.

Au fait, où en sommes –nous avec le dialogue national ? Y croit – on vraiment ? Sortons le marteau de la tête   pour engager avec sérénité et dans  un esprit purement patriotique le développement de notre cher Sénégal.
Cet exercice doit commencer par les localités  d’où  sont partis  les premiers conseils des ministres décentralisés et où des milliards ont été promis.

Dans cette perspective  et nonobstant les propos du chef de l’Etat, Saint-Louis  attend toujours ses 306 milliards.
C’est le lieu, M le Président, de déplorer l’attitude de ces plumitifs autour de vous, prompts à se dresser devant tout citoyen qui s’intéresse  aux affaire de la cité. Ces opportunistes, telle une armée de la 25e heure ne font qu’accréditer la thèse selon laquelle nous sommes une République bananière. La plume  nourrie à l’encre nauséabonde  de la  malhonnêteté intellectuelle, ces gens-là entreprennent  désespérément  de nous faire prendre les vessies pour des lanternes .


En effet faire partie  des pays  les plus pauvres  au monde , avoir une Education si mal en point  que tout le monde se retourne au chevet de l’école à cause  d’engagement pris par les autorités sans être  honorés , voir la deuxième  institution  du pays manquer à son  devoir de payer les impôts, tout cela ne signifie  pas grand chose pour ces  gens là.
En dernière  analyse, la marche imprimée à la réalité politique  en cours  dans notre pays semble consacrer cette philosophie qui veut que le Sénégal  soit le règne du larbinisme quand l’Ethique perd tout son sens.
 
VIEUX GAYE
FSD/BJ  Saint- Louis
 

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Xam sa bop le 25/07/2016 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Qu'est-ce que c'est que ce charabia? Je ne peux même pas aller au bout! Sain-Louis est bâtie sur l'eau, qui es partout, et l'Etat ny' peut rien, pour ne parler que du 1er sujet ressassé sempiternellement...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET