International - Rwanda : L’UGB se souvient du génocide

Dimanche 13 Mai 2012 - 10:50

International - Rwanda :  L’UGB se souvient du génocide
‘’La mémoire d’un génocide est une mémoire paradoxale car le bourreau commet un second génocide par le silence’’, a expliqué hier Boubacar Boris Diop, lors de la18eme commémoration de cette tragédie à L’Université Gaston Berger de Saint-Louis. Boris Diop pense que ‘’cette plaie dans la conscience de l’humanité était évitable’’ et que son exécution a été favorisée par la négligence des acteurs concernés’’.

Il considère par ailleurs que ‘’la solidarité africaine a été mise à l’épreuve mais il faut admettre que le traité d’Abuja signé en août 1994 a été une initiative de l’Afrique’’, révèle l’écrivain.

Selon les chiffres, 1 074 017 personnes ont été massacrées au cours de ce génocide et 934 218 ont pu être identifiées. Ce cauchemar qui plane encore sur le courageux peuple des mille collines ‘’doit être une grande leçon pour l’humanité et pour l’Afrique’’, a martelé Felwine Sarr, le directeur de l’Unité de formation et de recherches en Civilisation, religion, arts et cultures (CRAC), soucieux de construire des espaces d’échanges et de dialogues sur des questions urgentes qui intéressent l’Afrique.

Le recteur Mary Teuw a soulevé le devoir de réminiscence qui doit lier obligatoirement l’humanité à ce ‘’désastre extrême du 20e siècle’’. ‘’Le travail de mémoire ne peut laisser de place au relâchement, au découragement. Il est question ici d’honorer la mémoire des victimes (…) mais surtout de lutter contre l’indifférence et l’oubli’’, soutient ‘il, en ajoutant que ‘’la vérité bien que s’élevant du silence des tombeaux, demeure fragile si des veilleurs ne la protègent pas’’.
La tentation forte de l’oubli et la banalisation en cours de la notion de ‘’génocide’’ qui devient de plus en plus familier dans le langage sont perçus par les universitaires comme un frein à l’exigence de communion perpétuelle que les hommes doivent manifester à l’endroit des victimes de ce carnage.

‘’L’Oubli trahit la mémoire des victimes, lance Mary Teuw, mais également occulte la terrible ambiguïté de notre espèce, la nécessaire méditation sur notre propre, sur ce qui peut conduire à pareille catastrophe et comment on peu prévenir l’apparition du mal absolu qu’est le génocide’’.

Des centaines d’élèves et d’étudiants, venus assister à cet anniversaire ont écouté attentivement des témoignages poignants de rescapés et témoins oculaires des tueries. Des voix tremblotantes ont secoué les murs de l’amphi A de l’UGB pour offrir aux morts rwandais, la mémoire qu’elle mérite.

Un geste que l’Ambassadeur du Rwanda au Sénégal a hautement salué en remerciant l’UGB de cette initiative. ‘’ La mémoire est une obligation d’humanité envers cette terre d’humanité peuplée par des hommes discrets, ordonnés et disciplinés.(…) Le génocide été annoncé, planifié et organisé. Des signes précurseurs l’ont démontré dont la discrimination dans les écoles et la fonction publiques, la flambée de violence négligées’’, témoigne SEM Gérard Ntwari.

Pour se relever en si peu de temps et effectuer un saut qualitatif considéré de ‘’miracle rwandais’’, le peule s’est remis très vite au travail. ‘’Nous avons reconstruit la confiance entre les hommes, sécurisé le pays et créer des tribunaux populaires pour condamner les auteurs des barbaries’’, a-t-il expliqué.

La bonne gouvernance, l’ouverture économique et sociale, la prise en charge de la question genre dans les institutions, nous ont permis d’être un modèle pour l’Afrique’’, s’est félicité l’Ambassadeur.

Cheikh Saad Bou SEYE

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET