Journée mondiale de la femme: Hadja Maï Niang rend hommage à Fatou Niang Siga et à Anette Mbaye Derneville.

Lundi 9 Mars 2015 - 04:26

Le film "Mon fils était un écrivain" a été un prétexte pour Hadja Maï Niang de rendre un vibrant hommage à deux femmes qui se sont distinguées dans beaucoup de secteurs au Sénégal: Fatou Niang Siga et Anette Mbaye Derneville.

La première, Fatou Niang Siga, grande romancière, figure emblématique de l'histoire politique du Sénégal, a beaucoup contribué dans le social et dans l'émancipation de la femme.
La seconde, Anette Mbaye Derneville, reste aussi une référence dans la littérature négro-africaine et dans l'éducation.

Après la projection du film, Fatou Niang Siga, sous le coup de l'émotion et avec des larmes aux yeux, a rappelé les liens qui l'unissaient à l'héroïne du film, Mame Coura Diop. Celle-ci qui était jadis la cantatrice de Macodou Ndiaye, ancien Maire de la ville de Saint-Louis, avait ravi le président Senghor et Abdou Diop par la profondeur de ses chansons et son militantisme désintéressé.

Fatou Niang Siga a aussi exhorté les femmes à travailler davantage, car les belles pages de l'histoire du Sénégal ont été écrites par elles.

"Mon fils était un écrivain" raconte l'histoire d'un jeune qui a laissé de côté ses études pour soutenir sa mère dans les tâches ménagères. Avant de mourir, ce fils a mis un livre dans les mains de sa maman dont celle-ci a eu toutes les peines du monde pour le faire publier.

Ainsi, Fatou Niang Siga, à l'image de ce jeune, conseille à ses enfants et petits enfants du pays, de redoubler d'efforts et de ne jamais oublier le rôle important que leurs mères ont dans leur avenir et même au-delà.

NDARINFO.COM

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET