KHUTBA TABASKI | Interdiction du Voile au Collège Didier Marie : L’émouvant Plaidoyer de l’Imam Mouhammedou Abdoulaye CISSE.

Lundi 12 Septembre 2016 - 19:42

L'Imam Mouhammedou Abdoulaye CISSE qui présidait la prière de la Tabaski à la Mosquée Ihsane ( Sud)  a invité les fidèles musulmans à avoir « le sens du sacrifice dans la vie de tous les jours ». « Que l'on soit enseignant, artisan ou autre, chacun d'entre nous doit se sacrifier pour le développement de la communauté, de son pays. Faire la Tabaski en donnant de son temps, de son argent, en éduquant  ses enfants, leur inculquer la notion de " la conscience de soi", a-t-il dit dans son sermon de l’Aid El Adha.

Il s’est longuement penché sur l'origine et la quintessence de cette fête.

« Le Seigneur avait demandé au Prophète Ibrahim d'égorger son fils. Il s'en ouvrit à ce dernier qui accepta et sa femme également, en épouse dévouée lui signifia son accord. C'est ainsi que le Seigneur envoya par le messager Djibril  un mouton en échange », relate le fils de Serigne Madior CISSE (rta).

Évoquant le dialogue islamo- chrétien, il a signalé que « le Sénégal est un pays laïc », a-t-il ajouté.

« Les enfants catholiques doivent pouvoir étudier dans une école musulmane avec leur croix et les enfants musulmans dans les écoles gérées par des catholiques avec leur foulard. J'en appelle à Monseigneur Ernest SAMBOU  de Saint-Louis, à l'Archevèque de Dakar, aux dignitaires religieux musulmans pour que cette guéguerre cesse pour un Sénégal apaisé », dira-t-il.

L’Imam a, par ailleurs, interpellé les autorités et les médias sur la place accordée aux loisirs dans la société.
« Certes les loisirs sont indispensables pour la jeunesse dit-il, mais un enfant qui grandit en imaginant que les loisirs sont une valeur fondamentale, c'est grave. Cela conduit à la dérive. Il faut plutôt soutenir la culture, il faut qu'il y ait des émissions culturelles dans les télévisions et dans les radios ».

« Le musulman doit-il accepter de recevoir un ordre d'un autre humain comme lui dont il ne partage pas les mêmes valeurs ou recevoir un ordre de Dieu ? » s’interroge, en outre, le guide moral de la Dahira Moutakhabina Filah (ceux qui s’aiment en Allah).  « Un vrai croyant, on ne doit accepter que l'ordre qui doit découler du devin à l'humain », a-t-il insisté.

Enfin, il a remercié le Khalife général des Mourides Serigne Sidy Moctar, Serigne Cheikh Tidjane SY Al Maktoum, ainsi que tous les autres khalifes, pour leur contribution au développement de la Ummah islamique et à la stabilité du pays. Il a souhaité au Président Macky SALL et à son gouvernement, plein succès dans leurs actions de tous les jours et en priant pour un hivernage béni et pluvieux et un hajj béni pour les pèlerins à Mecque.

> Suivez, en audio, l'intégralité de la déclaration de l'Imam

NDARINFO.COM

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Waandar le 12/09/2016 21:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Discours assez confus. Est ce que les hommes peuvent édicter des règlements pour organiser leurs sociétés? Les écoles coraniques comme les écoles catholiques peuvent mettre en place leurs règles qui seront accepter par tous leurs élèves. Ce marabout n'appelle pas au calme. Il nous dit que "la parole divine est supérieure. Ok, que dit cette parole sur l'organisation mise en place par les hommes? L'éducation commence par le respect de l'autorité. Ceci n'a rien voir avec la croyance ou autre chose. Si tous les militaires mettaient en avant la soi disante parole divine sur le champ de bataille, peu de ces hommes en reviendraient vivants. Le chef désigné, choisi pour ses qualités et ses connaissances doit diriger. Les enfants catholiques peuvent étudier dans les musulmanes EN RESPECTANT LES RÈGLES POSÉES PAR L'INSTITUTION MUSULMANE; Comme un musulman peut aller dans une catholique EN RESPECTANT LES RÈGLES DE L'INSTITUTION CATHOLIQUE, c'est tout. Demandez ce marabout si ses frères suivaient "la parole divine" à université. Ne pas se tromper de combat "pour un Sénégal apaisé".

2.Posté par Waandar le 12/09/2016 21:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Deuxième lecture de ce texte. C'est révoltant. NON Monsieur, un catholique ne peut rentrer dans une école musulmane avec sa croix. Sauf si aucune règle ne l''interdit. De même, un(e) musulman(e) ne peut rentrer dans une école catholique avec des signes distinctifs. L'avantage dans un cas comme dans l'autre, c'est un uniforme (du latin un ➡️ Forme) unique pour tous de préférence neutre (??). C'est vous qui attisez ce débât stérile.

3.Posté par paracétamol le 13/09/2016 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
autant j'appréciais son père, autant. . .

4.Posté par Badara le 13/09/2016 10:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Sommes nous au Sénégal ou dans les pays racistes et islamophobes d'Europe ? Comment peux on accepter qu'une école privée interdise le port du voile alors que dans aucune institution publique ce soit le cas. C'est un probleme juridique et les élèves qui portent le voile et qui fréquentent cet établissement doivent porter plainte. Ou sont ces soit disant chefs religieux, organisations musulmanes ou confrérie.

5.Posté par Issakha le 13/09/2016 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ces parents d'élèves musulmans doivent cesser d'inscrire leurs enfants dans les écoles privées catholiques.
Ces parents doivent savoir qu'ils sont entrain de financer l'église sénégalaise et répondront de,leurs actes dans l'au-delà
Au lieu de se plaindre et mettre ce pays dans un débat sans issue, qu'ils inscrivent leurs enfants dans d'autres écoles.
C'est plus simples

6.Posté par Waa Ndar le 14/09/2016 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce "Maraa-bout" est dangereux pour la société sénégalaise. Hériter d'un minuscule centre de prière ne vous donne pas le droit d'étaler vos fantasmes populistes dans une ville calme comme Saint-Louis. Si vous voulez faire dans le social et l'humanitaire, tournez-vous vers les mal logés de Guet-Ndar chassés par la furie de l'Océan Atlantique

7.Posté par paracétamol le 14/09/2016 18:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
«Sommes nous au Sénégal ou dans les pays racistes et islamophobes d'Europe»
bafara et issakha, vous êtes vils et dangereux.

8.Posté par Xam sa bop le 14/09/2016 20:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Badara, le hidjab dans les écoles publiques, c'est là qu'est le problème! Le Sénégal est-il laîc ou islamique? Laîc...On a laissé faire, sans réfléchir...

9.Posté par paracétamol le 15/09/2016 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
question simple, pourquoi tant de parents musulmans mettent leurs enfants dans les écoles catholiques?
c'est la même chose en France.

10.Posté par ROUBLEV le 15/09/2016 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons constaté avec désolation que l'interdiction du port voile au Collège Didier Marie a suscité de vives polémiques marquées par des discours d'intense dramatisation (Comme celui de L imam de la mosquée de l'île Sud) et nourris autour d'une pseudo-conflictualité inter-religieuse comme les sieurs Badara et Issakha voudraient nous le faire croire. On devrait les surveiller car de par leur discours, ils constituent un terreau propice au radicalisme. Pensez vous que l'école est un lieu où l'on devrait apprendre la discrimination? C'est dans cette optique (celle de proscrire la discrimination) que le Collège a interdit le port du voile puisque c'est par son canal que des individus s'abstiennent de saluer leurs condisciples. Et Sachez que si le port de la Kippa contenait les mêmes conséquences (ne pas saluer),cette mesure s'appliquerait tout de même. Donc cette interdiction n'est pas du "Terrorisme vestimentaire"comme le soutiennent certains " écrits-rien" qui se disent écrivains, c'est plutôt un souci d'harmonie dans le vécu fraternel scolaire.

11.Posté par ROUBLEV le 15/09/2016 19:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aussi, nous aimerions nous adresser particulièrement à Issakha le "GREFFIER" de l'au delà qui va siéger probablement au jugement de ses coreligionnaires qui ont eu à inscrire leurs enfants dans une école privée catholique. Sachez cher monsieur que l'Eglise en général, celle du Sénégal en particulier, ne vit et ne saurait vivre de l'école. Apprenez à connaître la religion d'autrui ainsi que son organisation avant de la critiquer sinon vos contributions risqueraient d'être aux yeux du public une lumière sans éclat.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET