Karim Wade et Hissene Habré, stars à la Une de la presse au Sénégal

Le dossier de Karim Wade, fils de l’ex président sénégalais, accusé d’enrichissement illicite et l’affaire Hissene Habré, dominent la Une des quotidiens sénégalais de ce vendredi.

Vendredi 11 Avril 2014 - 17:28

« Le +dossier Karim Wade+ définitivement clôturé », titre l’As qui informe que « le parquet spécial et les avocats ont jusqu’au 16 avril pour faire leurs observations ».

« En route vers un procès retentissant », ajoute l’As à sa vitrine, illustrant sa première page par les photos de Karim Wade et le procureur spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei)

Selon le même journal, l’ancien ministre d’état connaitra son sort, d’ici le 17 avril.

A ce sujet, Le Quotidien écrit à sa une : « Compte à rebours pour Karim ». Le journal précise que la défense n’a que trois jours pour consulter le dossier d’accusation.

La Tribune s’intéresse au même sujet, écrivant à sa une que le dossier Karim est presque bouclé.

Le journal s’intéresse aussi au dossier de l’ex directeur du cadastre, Tahibou Ndiaye.

Selon La Tribune, « La Crei secoue encore Tahibou ». Il informe qu’après le bouclage du dossier de Karim qui sera renvoyé la semaine prochaine devant la juridiction ce sera le tour de Tahibou.

Sur le même sujet, Rewmi Quotidien parle de comparution à risque de l’ex directeur du Cadastre. Le journal note que « Tahibou Ndiaye va lâcher des bombes »

Libération, lui, s’intéresse à l’explication donnée par Karim Wade aux juges de la commission d’instruction de la Crei sur les raisons de sa détention.

Il y affirme : « On veut m’exclure de la présidentielle de 2017 ».

L’Observateur, quant à lui, revient sur les confrontations qui ont eu lieu avant-hier à la commission de la Crei.

« Karim au cœur des déballages », affiche le journal qui fait état de la confrontation entre les témoins Bibo Bourgi, Patricia Lake Diop, de Mamadou Pouye, Eli Manel Diop sur l’affaire Karim

Concernant l’affaire Hissene Habré, Walfadjri titre : « Me El Hadji Diouf et Cie remettent ça ».

Selon le journal, les avocats de Habré, Mes El Hadji Diouf, François Serres, Cheikh Ndiaye et Ibrahima Diawara ont dénoncé les « manquements et les violations de la procédure initiée contre leur client ».

Sud Quotidien, à ce propos, fait état de la réaction des avocats de Habré et affirme que « La défense dénonce une tricherie et escroquerie »

Le Populaire, lui, fait état de la vive tension qui existe entre le procureur général, Mbacké Fall et les avocats de Habré.

Suite à l’annonce d’une plainte déposé à son encontre par Me El Hadji Diouf, M. Mbacké Fall déclare à la Une du Populaire : « on va faire une compilation de toutes leurs déclarations pour une éventuelle plainte »

A la Une du Quotidien, Me El Hadji Diouf affirme : « Mbacké Fall est un magistrat rebelle ».

Afriscoop

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET