L’Ile à Morphil : le terroir des paradoxes et du désespoir

La politique de décentralisation poursuivie par l’Etat du Sénégal, au delà du fait qu’elle devrait permettre de résoudre une équation de démocratie administrative en rapprochant l’administration des administrés, a également pour grande ambition de promouvoir le développement local en positivant les potentialités économiques et sociales des régions. Cependant, force est de reconnaitre quelque soit la justesse de cette perception principielle, la réalité n’épouse point les contours théoriquement énoncés. A ce titre, l’exemple de l’Ile à Morphil est assez révélateur de paradoxes quant aux ambitions affichées pour le développement local.

Mercredi 17 Septembre 2014 - 23:46


En effet, l’Ile à Morphil, bande de terre qui s’étire sur 200 km avec une largeur de 60 km, coincée entre le Fleuve Sénégal er l’affluent le Doué est une zone aménagée par la SAED, qui révèle des potentialités agricoles immenses. Y sont produits le riz, la tomate industrielle, le mil, le mais, le gombo, la patate douce etc.

L’élevage de bovins, caprins et ovins y est très développé.
Cette ile marquée par une richesse pedalogique présente le triple avantage d’offrir des possibilités de cultures sous pluie, de décrue mais également de 240.000 ha de terres potentiellement irrigables.

Mais ce tableau idyllique, n’est que la face visible de l’iceberg eu égard à la pauvreté des populations de cette zone, populations qui sont restées pendant plus de 50 ans à la lisière des politiques de développement des partis socialiste et libéral. Et comble de paradoxes, ces mêmes populations ont contribué par fidélité au renforcement du régime socialiste d’hier et libéral wadiste qui n’ont eu de cesse de leur faire miroiter, un hypothétique développement dans le cadre de l’après-barrage, de zéro bac.

Aujourd’hui, avec l’avènement de l’alternance acte 2, un espoir est né, mais il reste à réaliser le rêve des possibilités. Certes, des efforts sont faits dans le cadre de la téléphonie et de l’électrification rurales, de la mise à disposition de quelques bacs pour faciliter la traversée des personnes et des biens. Mais au vu des potentialités économiques et sociales de l’Ile à Morphil, il est devenu impérieux de mettre en œuvre une politique volontariste, qui pourrait faire de cette localité un des greniers de l’Afrique de l’Ouest, par conséquent une concrétisation de la vision du chef de l’Etat déclinée dans le Plan du Sénégal Emergent (PSE) dont la finalité reste le bien être des populations.

Cette politique volontariste, sorte de plan Marshall à la Sénégalaise devrait s’orienter vers la mise en place de métropoles d’équilibre qui nécessitent un grand effort sur le plan infrastructurel et sur le plan du désenclavement, il urge également de créer les conditions d’une réalisation de voies de communication qui permettent une bonne évacuation des denrées périssables.

Mais au delà de ces réalisations à faire, l’Etat se doit de choisir la meilleure option pour un développement spécifique de la vallée en general, et de l’ile a Morphil en particulier. Un développement qui ne saurait se réaliser sans une bonne synergie des actions de la kyrielle d’ONG qui se déploient dans la vallée.
C’est en définitive autour de ce combat le seul qui vaille que doivent se mobiliser les cadres civiles et politiques du département de Podor qui ne ratent aucune occasion pour se rivaliser d’ardeur pour des positionnements individuels et personnels inutiles.

L’Ile à Morphil est riche de ses potentialités économiques, de ses émigrants, de ses intellectuels au sens large du terme, et mériterait un sort meilleur. Nul doute, qu’avec la volonté affichée des pouvoirs publiques et la mobilisation des cadres autour de l’essentiel, que des lendemains enchanteurs pointent à l’horizon pour le bénéfice des populations et du Sénégal.



El hadji Oumar SOW
Ingénieur en Economie, Logistique et Transport
Cadre APR Podor
Conseiller municipal de Démette (Ile à Morphil)



Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET