"L'acte 3 de la décentralisation promet une meilleure implication des acteurs à la base", déclare Me Omar Youm, à Saint-Louis.

Lundi 18 Novembre 2013 - 05:46

Le nouveau texte sur l'acte 3 de la décentralisation va remédier à la faible implication des acteurs à la base, a affirmé, dimanche à Saint-Louis, le ministre de l'Aménagement du territoire et des Collectivités locales, Me Omar Youm.

Me Youm participait à un forum organisé au Conseil régional par la Coordination des cadres de l'Alliance pour la République (APR), le parti au pouvoir, sur le thème de l'acte 3 de la décentralisation.

Pour une réussite de cette réforme en cours, a-t-il dit, "les acteurs clés devraient s'en approprier et en faire leur affaire". Il a cité notamment les universitaires, les membres des ONG et la société civile.

Selon le ministre, "dans les rares zones où les populations se sont impliquées à la marche de leurs collectivités locales, des taux insoupçonnés de recouvrement de la taxe rurale ont été enregistrés".

Il a ainsi salué ''la démarche participative et intégrée'' mise en œuvre pour la mise en place de ce nouveau texte de lois qui, a-t-il dit, a fait l'objet de discussions impliquant les différentes couches sociales au niveau le plus décentralisé.

Le ministre de l'Aménagement du Territoire et des Collectivités locales a estimé que l'acte 3 de la décentralisation s'inscrit dans une démarche de cohérence territoriale et devrait pour cela avoir un impact économique sur le vécu des citoyens.

"L'acte 3 n'est pas un rêve mais a été bien mûri par le président Macky Sall qui a été maire d'une commune et pendant longtemps ministre de l'Intérieur en charge des collectivités locales", a souligné Me Omar Youm, affirmant que cette réforme va transformer le Sénégal en territoires viables.

Elle sera marquée surtout par l'érection du département en collectivité locale et la communalisation universelle, a-t-il expliqué Me Youm, selon qui cela va réparer une injustice consistant à percevoir les communautés rurales comme des collectivités locales de second ordre.

Le ministre a annoncé la suppression des communes d'arrondissement qui seront transformées en commune de plein exercice avec cette réforme. Il a dit tabler dans ce cadre sur des interactions entre les départements et les régions.

L'acte 3 de la décentralisation sera par ailleurs marqué par une plus grande responsabilisation des présidents de commissions dans les communes ainsi que par une limitation des pouvoirs des délégations spéciales notamment dans l'affectation et la désaffectation des terres.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET