L'érudit et homme d'Etat Ceerno Sileymaani Baal présenté aux nouvelles générations

Vendredi 16 Janvier 2015 - 07:36

L'universitaire sénégalais Mamadou Youry Sall a présenté, jeudi à Dakar, son livre consacré à l'érudit musulman Ceerno Sileymaani Baal, présenté par l'auteur comme l'un des premiers à avoir théorisé et mis en œuvre la bonne gouvernance au Sénégal au 18e siècle. Intitulé ''Ceerno Sileymaani Baal, Fondateur de l'Almaamiyat (1776-1890)", ce livre édité par les Presses universitaires de Dakar (PUD), vise à faire davantage connaître à la nouvelle génération les écrits de cette figure historique à l'origine de la Révolution tooroodo. Celle-ci consistait en un mouvement de réforme islamique qui consacra la création d'un État théocratique fondé sur un idéal de justice.

Selon l'auteur Ceerno Sileymani Baal fut un érudit et un homme d'Etat qui "a mis en œuvre ce qu'il a théorisé (...), il a crée une forme d'Etat qui n'existait pas avant, ni en Europe, ni en Occident", dont les citoyens votaient et avaient un ''droit de regard sur tout".

"On parle beaucoup de Tombouctou (Mali)'' du point de vue surtout de la production, en raison d'une "forte concentration de manuscrits", "mais dans la sous région du Fouta Toro et du Fouta Djallon (…), la concentration des hommes de savoir était beaucoup plus forte et c'est ce qui a fait rayonner le Fouta", a déclaré Mamadou Youry Sall lors d'une cérémonie de dédicace.

Le professeur Babacar Diop dit Buuba du département des Langues et Civilisations anciennes de l’UCAD, préfacier du livre, était présent à cette cérémonie, ainsi que le professeur Iba Der Thiam, coordonnateur général du projet d’écriture de l'Histoire générale du Sénégal, entre autres personnalités.

Mamadou Youry Sall a rappelé que Ceerno Sileymaani Baal avait libéré le Fouta de la domination des maures et de l'esclavage en partant des principes démocratiques et de bonne gouvernance.

"Ce qui m’a motivé, c'est de dire que ce personnage devait être connu (...), j'ai donc pensé a la nouvelle génération, lycéens et collégiens, en produisant ce livre de 70 pages", a dit le chercheur, mathématicien de formation.

Les écrits de Ceerno Sileymaani Baal sont en langue pulaar mais en caractère arabe, preuve que la société africaine n'est pas seulement qu'une société orale, signale l'auteur.

"Nous avons écrit comme les autres, il faut savoir que nous avons emprunté les caractères dits arabes pour écrire nos langues, pulaar, soninké et wolof depuis le 15e siècle et c'est au même moment que les Français ont emprunté les caractères latins pour écrire leur langue", a-t-il déclaré.

Mamadou Youry Sall a fait état d'une "rupture" intervenue dans la chaîne de production et de transmission du savoir dans le système éducatif sénégalais.

"La première écriture que nous avions, était en caractère arabe. Il est vrai que c'est de bonne guerre, la colonisation l'a combattue en la transformant en caractère latin. Nos langues sont écartées, ceux qui accédaient aux caractères arabes sont largués, donc cette rupture a fait que notre système éducatif prépare les gens à accéder aux documents en caractère latin", a-t-il relevé.

D'après le chercheur, "les autres documents qui conservent notre production avant la colonisation et même pendant la colonisation ne sont pas bien étudiés parce que ceux qui sont des produits du système éducatif actuel n'ont pas assez d'outils pour y accéder''.

"On parle de la révolution de 1789 ou de celle des Etats Unis mais on ne parle pas de notre révolution, car les documents qui parlent de cela ont été écrits en caractère arabe. Donc, on a un peu biaisé notre formation en nous privant des moyens qui nous permettent d'accéder à notre production historique", a-t-il fait valoir.

Pour Mamadou Youry Sall, "le seul moyen de se rattraper, c'est faire en sorte que la langue arabe soit apprise au département d'histoire, en même temps que les caractères latins. Cela pourrait permettre d'outiller la nouvelle génération d'historiens" en leur permettant d'accéder à toutes les sources de l'histoire du Sénégal.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 08:32 GAMOU : Le sens d’une célébration

Vendredi 9 Décembre 2016 - 10:58 NDIOUM: quelques images inédites ( Photos )

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET