"L'étudiant Camara ignorait, quand il quittait son pays, qu’il était porteur du virus Ebola"

Samedi 30 Août 2014 - 13:48

C'est au bout d'énormes difficultés, comme vous vous en doutez bien, que nous avons pu avoir des informations concernant le premier cas d'un porteur du virus Ebola sous nos cieux.

Cependant, nous avons pu glaner auprès de nos sources que le jeune Camara est un étudiant Guinéen âgé d'une vingtaine d'années, qui est arrivé au Sénégal le 08 Août dernier, donc bien avant la fermeture de nos frontières avec la Guinée Conakry.


Il aurait contracté le virus par le biais de ses parents restés en Guinée, avant de prendre la route pour rallier le Sénégal en passant par Koundara (région de Kolda). D'ailleurs, la police de l'Air et des Frontières, de concert avec le ministère de la Santé, sont activement en train de reconstituer le parcours exact du malade, afin d'abord de contrôler le véhicule et ensuite de faire procéder à tous ceux qui l'ont emprunté, les tests d'usage. Tout de même, le lieu où a séjourné le jeune étudiant a été verrouillé hier par le ministère de la Santé, de peur certainement de représailles.


En ce qui nous concerne, aussitôt qu'une source nous a mis la puce à l'oreille, nous nous sommes immédiatement rendus aux Parcelles Assainies, précisément à l'Unité 7.

Mais chose cocasse et détonante, les deux dames rencontrées en premier, ont détalé comme des lapins, dès lors que nous avons demandé après le malade atteint d'Ebola. Un septuagénaire rencontré sur les lieux sauvera la mise, en acceptant de deviser un peu avec nous : "Je ne sais pas précisément dans quel secteur il a habité, mais je puis vous affirmer qu'il y a un nombre incalculable de ressortissants Guinéens aux Parcelles Assainies, comme du reste dans tous les quartiers populaires de Dakar."


Loin de nous décourager, nous avons poussé nos investigations dans cette zone désormais à risque de contamination. Et c'est ainsi que nous avons pu rencontrer une dame qui nous a fait la précision suivante : le désormais rebutant étudiant en question a eu à se faire consulter au Centre de santé de l'Unité 9 aux Parcelles Assainies.


Sans rechigner, nous avons immédiatement fait cap sur ledit Centre de santé qui avait entre temps reçu la visite d'un détachement de sapeurs pompiers et de médecins, venus procéder aux opérations de dépistage épidémiologique. C'était aux environs de 16h...

Source: Dakaractu

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET