LEVEE DU CORPS DE L’ETUDIANT DECEDE HIER AU CAMPUS : Macky Sall offre 500 000 F à la famille

L’émotion était au rendez-vous hier à la levée du corps de l’étudiant Massaer Boye. A l’occasion, le nouveau maire de Saint-Louis Mansour Faye a remis la somme de 500 000 F au père de la victime de la part du chef de l’Etat.

Samedi 26 Juillet 2014 - 07:16

L’émotion était au rendez-vous hier à la levée du corps de l’étudiant Massaer Boye. A l’occasion, le nouveau maire de Saint-Louis Mansour Faye a remis la somme de 500 000 F au père de la victime de la part du chef de l’Etat.



Le nouveau maire de Saint-Louis, Mansour Faye, a fait le déplacement hier, à l’hôpital Le Dantec, pour assister à la levée du corps de Massaër Boye. Le défunt est un natif de l’ancienne capitale du Sénégal. Mansour Faye est venu au nom du président de la République remettre la somme de 500 000 francs au père du défunt.



Le Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) a aussi remis une enveloppe de 200 000 francs et mis deux bus à la disposition des étudiants, en partance pour l’ancienne capitale du Sénégal. Il faut aussi signaler que le ministre de l’Enseignement supérieur Mary Teuw Niane, quelques conseillers de la République, le recteur de l’université Saliou Ndiaye et tout le corps professoral de l’Inseps étaient également présents.



La soixantaine révolue, gagné par l’émotion, Lamine Boye a remercié les étudiants qui ont fait le déplacement pour montrer leur compassion envers son défunt enfant. Il a également remercié les membres du gouvernement présents. « Je vous remercie tous d’être venus pour nous montrer votre attachement à mon fils. Je sais qu’il était vraiment un de vos amis. C’est trop émouvant. Mais sachons que la vie est ainsi faite », a-t-il déclaré en larmes.



‘’Etudiant brillant et effacé’’



Outre ces personnalités, les étudiants sont venus nombreux à la morgue de l’hôpital Le Dantec. Les mains sous le menton, Samida Diaw s’est dit dépassé par cet événement. « Hier j’ai fermé mon portable, après avoir reçu la nouvelle. Car mon cellulaire n’a cessé de retentir d’appels incessants d’amis. Depuis la première année, Saer et moi partageons la même table en classe. C’était un plaisantin. Il n’avait aucun problème avec les gens », a-t-il témoigné. Avant de révéler que Saer était un accro des jeux play-station et de Facebook.



A l’en croire, c’étaient ses loisirs après le football, dont il était un grand talent. Yakhya Diop, étudiant de la même promotion que le défunt, d’abonder dans le même sens: « Le football était sa grande passion. Sur un terrain de foot, le Saer doux laissait place à un joueur très rigoureux dans le jeu, avec un fair-play extraordinaire ». Samida de rappeler son amour pour les études. « C’était un étudiant brillant, mais effacé. Nos professeurs ne me démentiront sûrement pas. Je me rappelle une fois, il a eu 19/20 à un devoir de physiologie. Le professeur, très content, avait souligné que c’était la première fois qu’un étudiant décrochait cette note avec lui», narre-t-il.



A propos du meurtrier, Samida a informé que sur la base des témoignages de ceux qui étaient présents, ils ont ‘’procédé à une vérification au niveau du fichier des étudiants pour sortir la photo du coupable ». L’inhumation était prévue ce vendredi à 10 h à Saint-Louis.

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET