LUTTE CONTRE LES VIOLENCES BASÉES SUR LE GENRE : l’ambassadeur du Canada pour la « pérennisation » des outils du GESTES.

L’ambassadeur du Canada au Sénégal a pris part mardi à une réunion de partage des résultats du projet de recherche « les violences basées sur le genre au Sénégal : la prévention comme alternative aux périls de sécurité et de justice », mis en œuvre par le Groupe d'Études et de Recherches Genre et Sociétés (Gestes).

Mardi 3 Mars 2015 - 14:59

Les conclusions de cette enquête nationale menée par une équipe pluridisciplinaire de l'Université Gaston Berger de Saint-Louis, exposent l’état d’évolution des violences dans les familles, les milieux professionnels et éducatifs. Les experts ont également mis en place une plateforme « Web-Sms » d’alerte et de veille permettant de recueillir sur l’échelle du territoire national de recueillir les cas de violence.

M. Philippe BEAULNE qui assisté à la présentation des résultats obtenus par cette étude et la présentation de la plateforme, a évoqué l’intérêt d’assurer le suivi du rapport du Gestes dont il salue la pertinence des résultats.

M. BEAULNE a plaidé pour « une pérennisation » de ce document et de la plateforme Web, estimant que sa bonne utilisation par les différents acteurs, devra être une importante étape à franchir.

Me Fatou Diop SALL a fait par de la joie pour son équipe d’accueillir la représentation diplomatique canadienne au Sénégal cours de ces échanges à l’Université, en rappelant que l’enquête sur les violences basées sur le genre est financée par le CRDI, une institution du Canada.

Mme SALL a insisté sur les nombreux fournis par les experts pour faire en sorte que les résultats « rendent compte de la réalité » avec une « couverture de cas de violence assez complète ». Elle a mis l’accent sur l’alliance forgée entre plusieurs acteurs sociaux à travers et le lancement de la plateforme « outil évolutif d’aide à la prise de décision » qui, pour elle, est une innovation majeure.


La sociologue a également insisté sur l’importance d’assurer le suivi du projet pour renforcer ses acquis, estimant que des actions sensibilisations devront être menées dans les différentes universités qui ont signé la charte contre les violences basées sur le genre.

Suivons les réactions de Mme Fatou Diop SALL et de SEM BEAULNE


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET