La Dic découvre un trafic de passeports diplomatiques à la Primature.

Dimanche 21 Avril 2013 - 18:44

La Dic découvre un trafic de passeports diplomatiques à la Primature.
Une grosse affaire de trafic de passeports diplomatiques vient d’être découverte à la Primature, dans les services du Premier ministre Abdoul Mbaye. Au centre du trafic, un pion important dans le fonctionnement des services et la gestion des personnels, le Directeur des Ressources humaines de la Primature, Ibrahima Kane. Il a été arrêté et déféré au parquet, en même temps que son complice, l’homme d’affaires, Cheikh Dia.

Le modus operandi dure depuis près d’un an et de nombreux vrais faux passeports diplomatiques, des dizaines, ont été échangés par ces messieurs contre espèces sonnantes et trébuchantes, avec des personnes qui ne vont pas être exemptes de tout reproche. C’est une longue enquête de plusieurs semaines de la Division des investigations criminelles (Dic), officine de la Brigade des affaires générales à la Direction de la Police judiciaire, qui a ainsi abouti à l’interpellation puis au déferrement, ce vendredi, du fonctionnaire Ibrahima Kane et de l’homme d’affaires Cheikh Dia. Ils ont bénéficié d’un retour de parquet, en attendant de rencontrer le procureur de la République, qui devra les inculper et les placer sous mandat de dépôt.

Comment le pot aux roses a été découvert

C’est le Premier ministre Abdoul Mbaye lui-même qui a porté plainte, après que l’enquête a révélé la grosse saignée effectuée par les faussaires dans la délivrance des passeports diplomatiques.

En effet, Ibrahima Kane imitait la signature du Premier ministre et avait confectionné des cachets. Il utilisait aussi les entêtes de la Primature. Les demandes transmises pas la voie la plus officielle au ministère des Affaires étrangères, de vrais faux passeports diplomatiques étaient ainsi délivrés à des personnes qui étaient loin d’y avoir droit.

Et les micmacs durent depuis que Me Alioune Badara Cissé était ministre des Affaires étrangères, continuant sous le magistère de Mankeur Ndiaye. Selon des sources policières, c’est ce dernier qui a alerté les services de l’État, après être tombé sur un document suspect, dans lequel la signature d’Abdoul Mbaye avait été mal reproduit.

Il faut tout de même s’attendre à de nouveaux développements dans cette affaire qui a dû rapporter gros à ses initiateurs. Puisque toutes les personnes ayant bénéficié de ces vrais faux passeports diplomatiques peuvent se retrouver du jour au lendemain dans le collimateur de la Dic et de la justice.

C’est la seconde grosse affaire qui secoue les services de l’État, après celle du responsable des pensions de retraite, coffré pour avoir frauduleusement soustrait des caisses de l’État plus de 400 millions. De l’argent qui était destiné aux retraités. Enqueteplus

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET