La crise s’envenime à l’hôpital de Saint-Louis : les travailleurs suspendent les gardes.

Jeudi 12 Juin 2014 - 00:31

La section Sutsas de l'hôpital régional de Saint-Louis passe à la vitesse supérieure. Les membres du Syndicat unique des travailleurs de la santé (Sutsas) de l'hôpital en grève cotre le recrutement jugé « anormal » d’un auditeur interne et le non-fonctionnement du bloc opératoire a décrété, ce mercredi, l’arrêt des gardes dans tous les services de l’institution sanitaire. L’Hôpital de Saint-Louis est bloqué.

NDAR INFO

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par DOUDOU-DIOP le 12/06/2014 02:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QU'attend le procureur. Ces syndicalistes doivent êtres traduit en justice. Se sont des criminelles sans scrupule. Tentative de tuer les patients pour obtenir des avantages illégale.
Le directeur de l’hôpital indépendamment de cette situation est incompétent pour gérer une telle structure. IL doit quitter pour le bien de la population nord du SENEGAL

2.Posté par awa ndiaye le 12/06/2014 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pourquoi le bloc opératoire ne fonctionne pas par manque de matériel ou de personnel

3.Posté par awa ndiaye le 12/06/2014 10:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
an tout cas ils doivent trouver un terrain d'entente les malades ne peuvent pas attendre guir yallah ak dieumi rasouloulah ceux qui sont malades sont vos ^parents diaplénethi

4.Posté par Pharoah le 12/06/2014 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vu l'état de l'hopital de St Louis je préfère mourir dans mon lit que dans le bloc opératoire !

5.Posté par Xunxunöor le 12/06/2014 20:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une seule solution: Frapper dur. L'état a trop regardé faire. Il faut sanctionner ces suceurs de sang, de la façon la plu sévère qui soit. Ce pays n'avancera jamais dans cette pagaille..

6.Posté par fila le 13/06/2014 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tout ce bruit là pour l'éviter il faudra sanctionner parceque cela fait belle lurette que l'hôpital de saint-louis ne marche plus et c'est les mêmes têtes qui font bloquer sa structure en faisant des chantages au directeur, cela ne doit pas marcher, ils commencent à taper les gens sur leur nerf, médiocre! c'est eux qui étaient du côté de khadaïssa sy diao, l'ancienne directrice qui a mis l'hôpital de saintlouis dans cette situation de guerre avec sa mauvaise gestion, elle nulle mrd..................

7.Posté par VERITE le 18/06/2014 19:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Seule la verite triomphera le Directeur est entouré de personnes animees par des interets cryptopersonnels et qui profitent de la situation de l'hôpital pour faire rentrer leurs enfants leurs freres ou sœurs et des médecins qui se cramponnent sur leurs indemnités qui culmine les 700 000 francs INDEPENDEMENT de leur salaire et dont la majeure partie des nouvelles recrues constituent leurs petites amie.CES medecinsdetournent les malades du bloc a la clinique ndiaye et les actes opératoires a l'hôpital sont des guichets prives plus chers et 50pourcent leur revient et partagent avec le reste de l'hôpital les autres 50pourcent d'où leur silences sur la fermiture du bloc et le sutsas dont ces dirigeants sont tous fonctionnaires ont des salaires intacts et sont des chefs de service qui ont des indemnités et dont les point de la plateforme ne concerne guére donc les suceurs de l'hôpital il faut les chercher ailleurs

8.Posté par Dèg Deug le 22/06/2014 01:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'adhère complètement aux propos de Vérité,comme il l'a dit la vérité finit toujours par faire jour.C'est dommage que les syndicalistes de Saint-louis soient autant diabolisés ,pourtant ils ne luttent que pour des raisons de principe,la justice et l'équité entre tous les travailleurs.
Dans le cadre de la gestion démocratique du personnel le Sutsas a lutté et obtenu avec les anciennes directions que toutes les décisions concernant ce dernier (nomination,redéploiement ,sanctions...) passe par une commission qui regroupe tous les syndicats de la structure et les services de la direction pour éviter des troubles sociaux.Ce que l'actuelle direction a violé en octroyant des privilèges à deux secrétaires généraux de syndicat:Sames et Sas (bourse d'études et nomination comme chef de service sans avoir le profil du poste) sans passer par les commissions compétentes.
Ainsi il a réussi la division des syndicats pour mieux régner.Cependant il y aura toujours des gens épris de justice pour dénoncer ces dérives autoritaires d'un autre age,sinon comment comprendre quelqu'un s'obstiner à nommer celui qui doit le contrôler.
Quand aux médecins c'est malheureux de le dire mais ils sont irresponsables en s'alliant à la direction pour combattre le Sutsas parce que disent ils ces derniers ont rendu public ce qu'ils ganent à ll'hopital comme indemnités.Le Sutsas veut simplement mettre en évidence l'injustice qui existe au sein de la structure;des médecins qui gagnent des indemnités de 700000 en limitant les consultations à 10 malades et qui daignent pas se déplacer quand on les appelle le soir en cas d'urgences alors qu'ils bénéficient des primes de garde à hauteur de 150000 f par mois.Pendant ce temps d'autres travailleurs diplomés d'Etat ne gagnent que 40000f de salaire et on demande d' d'arreter la régularisation de ces gens,ce qui constitue un autre point du conflit actuel.
Pour terminer j' appelle les uns et les autres à taire les divergences pour des interets cripto-personnels au profit de leur seule raison d'etre qu'est le patient(le plus grand perdant dans tout cela)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET