La saint-louisienne Safietou Mbaye, meilleure élève et major de la 39e promotion de l’école nationale de police.

27 ans, Safiétou Mbaye est le major de la 39epromotion de l’école nationale de police. Sa fine silhouette, la noirceur d’ébène de son 1m74 et sa démarche féline la prédestinaient à une carrière sur les podiums de mode, mais elle a choisi d’être flic.

Vendredi 27 Septembre 2013 - 02:48

La saint-louisienne Safietou Mbaye, meilleure élève et major de la 39e promotion de l’école nationale de police.
Au nom de la patrie elle a boudé son destin de majorette, le long de son cursus scolaire à Saint-Louis. Pour la même raison, elle a joué un tour à sa fine silhouette, son 1m74, sa noirceur d’ébène et sa démarche de top model. Safiétou Mbaye, major de la 39e promotion de l’école nationale de police, aurait pu tenter de suivre les pas de Naomi Campbell sur les podiums de mode lustrés, mais elle a décidé de dédier ses
atouts naturels à la défense des personnes et des biens, dans son pays, au sein d’un corps où les hommes font la loi : la police.
‘’J’ai toujours rêvé de travailler au Sénégal, confie-t-elle en marge de la cérémonie de sortie de sa promo. L’idée de quitter mon pays pour chercher fortune ailleurs ne m’a jamais traversé l’esprit. C’est pourquoi je ne comprends toujours pas ces jeunes Sénégalais qui essayent de rallier l’Europe en pirogues. Je veux servir mon pays en restant sur place et la Police est pour moi le corps le plus adéquat pour cette mission.’’
Safiétou Mbaye est bien lancée. Première de sa classe, devant 217 hommes, elle a attiré l’attention du directeur de l’école de Police. Non pour l’élégance de sa taille de liane enveloppée dans sa tenue bleu-nuit d’élève-commissaire, mais plutôt ses résultats scolaires. ‘’Il me plait de vanter devant tous, les performances des majors des différentes sections et parmi les leaders, l’élève Safiétou Mbaye, a déclaré Malick Diouf. Elle s’est particulièrement distinguée pour avoir été la seule femme à émerger au-dessus des hommes. Elle a été un modèle de discipline et a produit un mémoire de fin d’études d’une très grande qualité.’’

Titulaire d’un DEA en droit public

Née le 30 mai 1986 à Saint-Louis, la future commissaire est l’ainée d’une famille monogame de quatre enfants. Pour rester un modèle pour sa petite sœur et ses deux frères, elle a dû mettre le paquet dans les études, traversant les différents cycles sans trébucher. École primaire du quartier Léona, Cem Guillabert, lycée Charles de Gaulle puis l’université Gaston Berger. Après six années d’études supérieures et un DEA en droit public (section Collectivités locales) en poche, elle est reçue au concours d’entrée à l’école nationale de police, le 4 février 2011. Elle sortira major deux ans plus tard.

Elle aurait pu bomber le torse au milieu de ses camarades de promo, mais elle s’est faite discrète durant la cérémonie de sortie. Rien dans son gestuel et ses mimiques n’indiquait qu’elle était la meilleure de tous. Et ce n’était pas une attitude polie d’un instant, mais un caractère bien encré chez la lauréate. Docteur en droit public et amie de Safiétou Mbaye, Bintou Doumbouya témoigne : ‘’Nous avons fait tout notre cursus universitaire ensemble. Nous avons concouru ensemble pour l’entrée à l’école nationale de la police, mais malheureusement pour moi, je n’ai pas été reçue. Safiétou est une femme chaleureuse et accueillante, mais trop discrète et un peu timide. Elle n’aime pas se montrer.’’
Doumbouya de poursuivre : ‘’A l’université elle pouvait passer des journées entières avec ses cahiers. Elle étudiait nuit et jour. Il m’arrivait de fermer ses cahiers pour qu’elle se repose. Quand on voulait la taquiner on lui disait que si elle continue à apprendre de la sorte, elle risquait d’être surmenée avant la fin de ses études. Sans des cérémonies comme celle-là, elle resterait discrète, passerait inaperçue.’’
On comprend maintenant pourquoi elle a omis (volontairement) de souligner, en retraçant son parcours scolaire, qu’elle a toujours été première de sa classe, de la 6e à la seconde. Une proche, sous le couvert de l’anonymat, a vendu la mèche.
Ni douée ni féministe

Douée ? Safiétou Mbaye l’est certainement, mais elle refuse de porter ce qualificatif. Catégorique : ‘’Je ne suis pas douée, je fais partie des élèves qui croient que la réussite est au bout de l’effort.’’ Féministe ? Là aussi, elle botte en touche. Refusant de voir à travers son classement de major de sa promo comme une victoire des femmes. ‘’La femme n’est pas spécifique, il suffit juste qu’elle persévère pour être à mesure de réaliser de grandes choses, nuance-t-elle. Je ne suis pas la première à devancer des hommes dans un concours. Les femmes font des réalisations exceptionnelles partout dans le monde.’’

La nouvelle Directrice générale de la police nationale (Dgpn), Anna Sémou Faye, première femme à occuper le poste au Sénégal, a dû pousser un sourire de fierté. Réputée pour son assiduité, sa ponctualité et son sens du devoir, sa jeune collègue porte l’Adn des femmes leaders, d’une potentielle Dgpn. Mais le chemin vers la gloire est long et sinueux. Il faudra rester imperturbable devant les obstacles. Comme lorsque vers la fin de la cérémonie la pluie s’est invitée à la fête et que Safiétou Mbaye commençait à perdre son maquillage discret. Elle est restée souriante et concentrée, sans doute consciente que la mission qui l’attend, défendre les personnes et les biens, vaut bien tous les sacrifices.

Seneplus.com

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par ibrahima Ndiaye le 27/09/2013 06:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Sophie tu fais notre fierte,bon courage....

2.Posté par Ahmed Lamine DIOP le 01/10/2013 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
alhamdoulillah. félicitations. cest le fruit de durs labeurs, d'abnégation et de courage. qu"Allah te soutienne et te préserve et que tu puisse faire une excellente carriere dans l"Administration sénégalaise. tu fais la fierté de tes parents, de tes connaissances et amis et de toute ta ville, saint-louis.

3.Posté par Anta Niang le 19/08/2015 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Félicitation ma sœur on te supporte tu est simple sans façon formidable que dieu te protége machalah my sister

4.Posté par N DAO le 06/03/2016 21:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je suis ravi de votre parcours aimerait bien faire votre connaissance suis immigrè resident en france

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET