"La société sénégalaise évolue beaucoup plus dans une sorte de panique morale", CHERIF DIEH AIDARA, PETIT FILS DE CHEIKHNA CHEIKH SAAD BOU

Vendredi 18 Juillet 2014 - 06:26

"La société sénégalaise évolue beaucoup plus dans une sorte de panique morale",  CHERIF DIEH AIDARA, PETIT FILS DE CHEIKHNA CHEIKH SAAD BOU
De plain pied dans les préparatifs du pèlerinage annuel des Khadres à Nimzath (Mauritanie) prévu à partir du 26 juillet prochain, Chérif Dieh Aïdara, petit-fils de Cheikhna Cheikh Saad Bou trouve la société sénégalaise dans une sorte de panique morale. Le dignitaire résidant à Colobane a sollicité l’implication du chef de l’Etat pour la réussite de l’événement.

Fidèle à sa conception intégrale de l’islam, Chérif Dieh Aïdara, petit-fils de Cheikhna Cheikh Saad Bou, un ascète trempé dans le khadriya (une confrérie créée par Cheikh Abdoul Khadre Dieylani) est sorti de son mutisme pour jeter un regard politico-social sur la situation actuelle du Sénégal. En plein dans les préparatifs du pèlerinage annuel de Nimzath (Mauritanie) où des milliers de fidèles de la confrérie khadriya fêtent la Korité chaque année, le dignitaire résidant à Colobane avec qui nous nous sommes entretenus, hier, est d’avis que la société sénégalaise évolue dans une «panique morale».

«La valeur de liberté est comprise, de nos jours, comme la liberté de faire n’importe quoi. La connaissance s’est mise au service du pouvoir et le monde est devenu un champ de bataille. C’est comme si la société sénégalaise évolue beaucoup plus dans une sorte de panique morale», a analysé le guide religieux.

A l’en croire, c’est l’absence de radicalisme dans notre approche de l’islam qui est la cause de la dépravation des moeurs. «Le Sénégal, jadis un pays au soleil radieux, aux grands hommes pieux et aimé de tout le monde, est en train de perdre progressivement sa légitimité référentielle. Il y a de quoi être anxieux et soucieux. Car nos cieux s’assombrissent et l’on mérite vraiment mieux», a souligné le guide pour qui, cette obligation majeure constitue l’une des conditions de la foi. «C'est-à-dire se subordonner en une seule condition véritable : la crainte de Dieu qui résume tout l’islam. Il s’agit du prestige moral, le charisme, la crainte divine, la compétence, l’équilibre et la justice sans distinction raciale», a énuméré Chérif Dieh Aïdara.

Revenant sur le pèlerinage annuel de Nimzatt en terre mauritanienne prévu à partir du 26 juillet jusqu’à la fête de la Korité, le dignitaire souhaite l’implication personnelle du président de la République. «C’est le Président Macky Sall qui a la possibilité de changer la situation. Il faut savoir que la Khadriya appartient aussi au Sénégal. Souvent les milliers de fidèles qui quittent partout au Sénégal peinaient à franchir le fleuve Sénégal, en raison de lenteurs sur les rotations du bac de Rosso. Cette année également plus de 20 000 fidèles mauritaniens et sénégalais sont attendus pour la prière de l’Aid el fitr à Nimzatt. Donc, il faut un appui conséquent de l’Etat en matière de sécurité et de denrées alimentaires», a sollicité le religieux.

Aussi, a annoncé Chérif Dieh Aïdara, qu’après 14 années de pause, le Gamou Cheikhna Cheikh Saad Bou qu’il organisait à l’époque reviendra en début 2015. «J’avais arrêté moi-même ce gamou annuel parce qu’au début de la seconde alternance, il y avait une forte saturation du discours religieux qui se manifestait par une concurrence déloyale des voix autorisées. Je n’aime pas cette conception confrérique de l’islam, parce que cette religion est une religion de paix et de prévention. Maintenant, comme tout le monde le souhaite, nous allons reprendre nos activités en début 2015 avec un programme bien défini qui sera soumis à l’appréciation de tout le monde», a indiqué Cherif Dieh Aïdara.

Le Populaire

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Ly le 18/07/2014 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET