La ville tricentenaire dans l'expectative: la baisse du loyer sera-t-elle appliquée à Saint-Louis ?

Saint-Louis ne revendiquera pas pour le moment la baisse des loyers. Dans plusieurs quartiers, des futurs locataires attendent fidèlement pour se signaler. Tellement la demande est plus importante que l’offre. L’autre crainte majeure pour les locataires, est le fait que plusieurs d’entre eux craignent d’être exclus des maisons, s’ils revendiquent le pourcentage indiqué par la loi. Dans la ville de Mame Coumba Bang, dans les quartiers comme Guet-Ndar, Santhiaba, Hydrobase ou encore Pikine, c’est la constance sur les prix des loyers qui est de mise. Personne n’ose parler de baisse des prix.

Jeudi 30 Janvier 2014 - 10:10

Même si le ministre du Commerce, Alioune Sarr, a engagé solennellement l’ensemble des corps de contrôle compétents en matière de loyer à faire la pression pour le respect des mesures, à Saint-Louis, la baisse ne sera pas encore effective ou elle sera très difficile à suivre. Les occupants des maisons à louer ne sont pas pour le moment prêts pour se lancer dans les procédures. Dans les quartiers comme Pikine, Goxou Mbathie, Hydrobase ou encore celui populeux de Guet-Ndar, la nouvelle a été accueillie timidement. Pourtant, ces localités ont été les zones les plus sollicités.

Ces quartiers vivent de la pêche et d’autres activités génératrices de revenus et occupent plus de 80% de la population de Saint-Louis. C’est pour cette raison que devenir locataire dans ces zones à proximité de son lieu de travail est un problème majeur. Ainsi, les locataires ont-ils peur d’être exclus des maisons louées sans intermédiaire. «Je loge à Hydrobase, mais je peux vous dire que cette mesure ne m’intéresse pas. Aujourd’hui, il est certain que la loi ne sera pas bien appliquée à Saint-Louis, car trouver une maison est un véritable casse-tête chinois. Je peux vous assurer que j’ai recherché un appartement où loger ma famille pendant plus d’un mois», a indiqué un père de famille d’une trentaine d’années. «C’est un problème majeur. Les locataires ne peuvent pas revendiquer cette somme. Il appartient aux autorités de sévir», lâche un commerçants du marché Ndar Toute.

Crainte des locataires !

Les locataires ne sont pas encore prêts, dans la vieille ville, pour parler de la loi, ni revendiquer auprès des propriétaires. Dans la ville de Mame Coumba Bang, les terres se font de plus en plus rares et les maisons inhabitées presque chimériques. «Il n’y a plus de chambre non occupée dans notre quartier», nous a garanti un locataire du quartier Sud, Daouda Thioube.

A Santhiaba, un autre locataire du nom de Oumar Guèye, originaire de Touba et mareyeur de son état, témoigne : «Le problème, ce n’est pas la location qu’on paie, mais c’est de voir un lieu où on peut s’installer si jamais, il y a problème avec notre loueur. Moi, je préfère payer le double du prix actuel que d’être exclu de la maison que je loue. On vit ici depuis plus de dix ans et on n’a jamais parlé de ça. C’est sûr qu’aujourd’hui, si nous voulons réclamer le pourcentage qui sera déduit du prix de notre location, notre logeur peut nous jeter dehors. C’est la seule inquiétude, car comme vous le savez, nous sommes d’avis avec la réduction des loyers, mais nous ne pouvons pas la réclamer ostensiblement. Il appartient désormais à l’Etat sénégalais de faire une enquête, afin de connaitre la personne propriétaire de cette maison, avant de prendre cette décision.»

A Guet-Ndar, Santhiaba ou encore Pikine, la réponse est la même du côté des locataires, réfractaires à parler de la baisse des loyers, par crainte de représailles des propriétaires qui trouveront toujours d’autres locataires, et avec des prix plus consistants, vu la carence en maison à Saint-Louis. La loi sur la baisse des prix du loyer risque donc, dans la région Nord, d’achopper sur le déficit de maisons construites.

Ousseynou DIOP

rewmi.com

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Xunxunöor le 30/01/2014 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est tout simplement époustouflant, ce genre de réflexions et de paroles. On ne peut pas vouloir une chose et son contraire. Malheur aux ignorants !

2.Posté par Bouba Diop le 30/01/2014 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Au contraire, je trouve cela logique. Ces locataires ne se sont pas déclarés aux Domaines. Le propriétaire peut toujours s'arranger pour trouver un remplaçant qui acceptera de payer ce qu'il demande sans sourciller. L'Etat ne peut pas légiférer la baisse des baux en cours. Il n'a aucun moyen pour imposer cette baisse. Seuls les nouveaux locataires pourront désormais mieux négocier un prix décent de leur loyer.

3.Posté par kheuch le 31/01/2014 09:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Franchement, ces gens n'ont rien compris.
Si vous avez un contrat en bonne et due forme, on ne peut pas vous sortir simplement parce que vous avez réclamé une baisse votée par l'assemblée nationale. Un propriétaire ne peut pas expulser un locataire, seul le juge est habilité à le faire.
Soit, ce sont des ignorants qui ont été interrogés, soit ce sont des gens qui ne sont pas en règle par rapport à leur bailleur, auquel cas, ils ne peuvent rien demander.
Faut connaître vos droits, espèces d'ignorants !

4.Posté par Non aligné le 31/01/2014 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui, vraiment être ignorant c'est pas bon. Un propriètaire ne peut légalement pas exclure un locataire parce-que ce dernier lui demande d'appliquer une loi votée par l'assemblée nationale. Si il veut le faire par force, le locataire doit imédiatement saisir la Police ou la Justice. Mais pour ça il faut effectivement être en règle, comme l'a dit Kheuch, et ne rien devoir à son propriétaire. Vraiment les gens doivent apprendre à connaitre leur droit.
Au Sénégal, c'est parfois décourageant de mener des combats, parce-que quand on parvient à gagner ces combats, les gens pour lesquels on se battait se rétractent et renoncent tout bonnement (pour ne pas dire 'tout bêtement') aux acquis. Je ne sais pas comment qualifier cela, mais c'est vraiment triste.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 08:32 GAMOU : Le sens d’une célébration

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET