Lancement prochain des travaux du Pont de la Geôle (Communiqué du Conseil des ministres du jeudi 24 novembre 2011)

Samedi 26 Novembre 2011 - 10:39

Lancement prochain des travaux du Pont de la Geôle (Communiqué du Conseil des ministres du jeudi 24 novembre 2011)
Le Conseil des Ministres s’est réuni le Jeudi 24 Novembre 2011, à partir de 11 heures, au Palais de la République, sous la présidence de Son Excellence Maître Abdoulaye WADE, Président de la République.

A l’entame du Conseil, le Chef de l’Etat a rendu un vibrant hommage aux députés Masseck GUEYE et Amadou DIA, décédés accidentellement sur la route de Saint-Louis. Il a également évoqué le rappel à Dieu de Thierno Adama Gaye, guide religieux de Nianga-Edy dans le département de Podor et la mort tragique des dix jeunes ressortissants de Diagnon, lâchement assassinés dans la forêt, à trente kilomètres de Ziguinchor. Il a invité les membres du Gouvernement à observer une minute de silence en leur mémoire.

Le Chef de l’Etat a, ensuite, fait part des audiences qu’il a accordées à plusieurs personnalités parmi lesquelles :

• Mme Jeannette BOUGRAB, Secrétaire d’Etat française chargée de la Jeunesse et de la Vie Associative ;

• Mme Helena Nosolino EMBALO, Ministre de l’Economie, du Plan et de l’Intégration Régionale de Guinée Bissau ;

• M. Baba MAAL, artiste – compositeur ;

• Une délégation de la Convention du Fouta ;

• Une délégation d’observateurs de l’Union Européenne ;

• Une délégation de femmes casamançaises, membres du Réseau des Acteurs Porteurs d’Initiatives de Développement Economique et Social (RAPIDES), en compagnie de Mme Soukeyna TOURE ;

• Une délégation du Collectif pour la défense des terres de Fanaye.

Au titre de ses activités, le Président de la République a fait part de la cérémonie d’inauguration du nouveau Pont Faidherbe de Saint-Louis, qu’il a présidée, le samedi 19 novembre 2011.

Saluant la forte mobilisation des populations saint- louisiennes, à l’occasion de l’inauguration du Pont Faidherbe, le Chef de l’Etat a précisé que l’initiative de réhabilitation de l’ouvrage historique reliant l’Ile au continent est bien sénégalaise. Au total, a-t-il, en outre indiqué, vingt deux (22) milliards de FCFA, soit quatorze milliards(14) tirés du budget national et huit (8) milliards provenant de l’Agence Française de Développement, ont été mobilisés pour la remise à neuf du Pont.

Le Chef de l’Etat a également présidé la cérémonie d’ouverture de l’Assemblée Générale Constitutive du Réseau des Centres PEN/Afrique.

Le Président de la République a, en son nom et au nom du Gouvernement et du peuple sénégalais tout entier, adressé ses chaleureuses félicitations au champion de boxe, Mohamed Aly NDIAYE qui, encore une fois, vient d’honorer notre pays en s’adjugeant, de la plus belle manière, le titre de champion de l’Union Européenne de Boxe.

Faisant remarquer qu’il faut autant d’efforts pour maintenir un ouvrage que d’efforts pour le construire, le Chef de l’Etat a appelé les Sénégalais à développer la culture de la maintenance de nos infrastructures. Ainsi a-t-il annoncé, l’Etat va veiller, en collaboration avec la Commune de Saint Louis, à la bonne maintenance du Pont Faidherbe qui est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

Le Président de la République a aussi invité le Gouvernement à accélérer le processus de mise en place des ateliers de maintenance de forages et de véhicules de l’Administration dans les différents départements du Sénégal.

Il a, par ailleurs, annoncé sa décision de rattacher les projets d’édification de l’Arène nationale, du Stade omnisport et de l’Hippodrome national à la Présidence de la République, compte tenu de l’implication de plusieurs départements dans l’exécution de ces infrastructures sportives d’envergure et des impératifs de temps. Ils demeurent néanmoins sous la tutelle technique des Ministères.

Revenant sur l’audience qu’il a accordée aux femmes de Casamance, le Président de la République a donné des instructions au Gouvernement pour répondre favorablement à leurs doléances qui s’articulent autour des points suivants :

• Le transport des élèves de Djembéring ;

• L’accès à l’eau potable dans le département d’Oussouye ;

• L’élargissement de la commune d’Oussouye qui a atteint ses limites spatiales ;

• La mise à disposition d’une ambulance ;

• L’installation d’une usine de transformation de fruits et légumes à Bignona ;

• La dotation en matériel agricole.

Le Chef de l’Etat, répondant à la demande des populations et des cadres casamançais, a également annoncé sa décision de faire procéder au rapatriement du Mali, des restes de la dépouille de l’héroïne sénégalaise, Aline Sitoé DIATTA, avec la coopération des gouvernements français et malien.

Le Président de la République est revenu sur le projet de revitalisation du désert du Ferlo en réitérant sa volonté de relever le défi de sa mise en valeur par la promotion et la généralisation de la culture du blé et des légumes.

Un tel projet, a-t-il dit, passe par une parfaite maîtrise de l’eau, l’implication des Centres de recherche pour le suivi et la multiplication des meilleures variétés, ainsi que la mobilisation des jeunes. Il s’est dit convaincu que la première expérience moderne qui sera effectuée sur dix mille hectares permettra, grâce à une parfaite maîtrise de l’eau, de développer des cultures hors - saison et d’amener les jeunes à trouver des revenus réguliers et conséquents.

Il a, à cet effet, instruit le Ministre de l’Agriculture de démarrer rapidement un programme de production de blé dans le département de Podor et dans le Ferlo.

En vue de mieux sécuriser le capital semencier, le Président de la République a demandé la mise en place d’un programme de production de semences d’arachides de qualité par irrigation dans le Département de Podor en particulier.

Le Chef de l’Etat a, par ailleurs, fait part au Conseil des préoccupations des huiliers concernant la collecte de l’arachide, et a renouvelé ses recommandations relatives à une bonne rémunération des producteurs. Il a exhorté les huiliers à une bonne conduite de la commercialisation et demandé au Ministre de l’Agriculture de veiller à l’appui et au suivi nécessaires au bon déroulement de la campagne.

Dans sa communication, le Premier Ministre a informé le Conseil avoir présidé le Forum International sur le financement des Petites et Moyennes entreprises (PME), organisé sous l’égide du Ministère chargé des PME, en partenariat avec le secteur privé et des organisations internationales.

Ce cadre d’échange qui se tient pour la première fois au Sénégal, vise, a – t – il dit, à mobiliser tous les partenaires pour améliorer leur connaissance des besoins en financement de l’entreprise.

Le Premier Ministre a ensuite fait part au Conseil de la réunion qu’il a présidée en vue d’assurer le suivi des directives présidentielles issues de la 8ème édition de la journée des Forces Armées sénégalaises.

Il a également fait part de l’audience qu’il a accordée à Monsieur Mannar VENKATESH, Président de « Initiative pour les micronutriments », une organisation canadienne à but non lucratif.

 Le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères a fait le compte rendu de la 3ème Conférence Ministérielle du Processus Euro-Africain de Rabat sur la Migration et le Développement, tenue à Dakar, les 22 et 23 novembre 2011. Il a rappelé que le Processus de Rabat, lancé en 2006 dans la capitale marocaine à la suite de la recrudescence des flux clandestins de migrants vers l’Europe, regroupe une soixantaine de pays d’Afrique et d’Europe, ainsi que des organisations et institutions régionales et internationales concernées par le phénomène.

Le Ministre d’Etat a informé avoir saisi cette occasion pour faire part de l’expérience du Sénégal dans la gestion de la problématique migratoire. Il s’est, en outre, félicité de la collaboration de nos forces de sécurité avec l’Union Européenne dans le cadre du dispositif FRONTEX qui a permis d’endiguer de façon radicale l’émigration clandestine à partir des côtes sénégalaises.

La Conférence a été sanctionnée par la déclaration et la Stratégie de Dakar, pour la période 2012-2014.

 Répondant à une interpellation du Président de la République sur le dispositif mis en place pour l’entretien du Pont Faidherbe de Saint-Louis, le Ministre d’Etat en charge des Infrastructures, a informé le Conseil que l’entretien périodique du pont, notamment son système anticorrosion, est prévu dans le contrat de base et sera assuré pendant les sept premières années par la société EIFFAGE. Pour ce faire, celle-ci a déjà formé une équipe composée de sénégalais. Au terme de ces sept années, l’entretien du pont sera pris en charge par le Fonds d’Entretien Routier Autonome (FERA).

Instruit par le Président de la République d’accélérer la construction du Pont de Sédhiou et d’inscrire ce projet parmi les priorités nationales, le Ministre d’Etat a informé le Conseil que les études techniques pour la construction de ce pont d’une longueur de 2,4 kilomètres et d’un coût évalué à 55 milliards de F CFA, sont en cours.

Interpellé sur le programme de suppression des bacs sur l’ensemble du territoire national (programme "Zéro Bac"), le Ministre d’Etat a informé le Conseil que ce programme porte sur la construction de 23 ponts pour un investissement total de 120 milliards de F CFA et qu’il sera financé selon un schéma de partenariat public-privé. L’appel d’offres a été lancé et le dépouillement de la préqualification devrait intervenir dans les prochaines semaines.

Le programme national de construction de ponts, a – t- il précisé, concerne les ouvrages suivants :

Pont de la Geôle dont lancement des travaux dans les prochains jours.

Pont de Fanaye qui sera livré en octobre 2012.

3 ponts à Matam dont les travaux sont en cours avec l’entreprise Henan Chine.

Pont de Rosso dont les études sont en voie d’achèvement sur financement de la BAD.

Pont Emile Badiane de Ziguinchor dont les travaux de réhabilitation en cours seront achevés en fin 2012. Par ailleurs, en vue de mieux sécuriser l’accès à Ziguinchor, les études sont en cours sur financement de l’UEMOA pour un second Pont à Ziguinchor qui sera en 2X2 voies. Le financement de ce pont est attendu de l’Union Européenne.

Pont de Marsassoum dont les études sont terminées et le financement est en cours de finalisation auprès de la Corée du Sud.

Pont sur le fleuve Gambie et projet de contournement : les études sur le pont sont terminées et le financement est attendu auprès de la BAD.

Les travaux devraient démarrer dans le second semestre de 2012. Par ailleurs, le Ministre d’Etat a rappelé que les études ont été finalisées pour le projet de contournement. Une convention de financement a été signée avec la Corée du Sud. Deux bateaux de dernière génération, actuellement en construction, seront livrés en 2012. La réalisation prochaine de ces infrastructures maritimes va permettre de contourner la Gambie par l’Ouest et de désenclaver les régions Sud et faciliter la mobilité vers la Casamance et les pays de la sous région.

Le Ministre d’Etat, d’autre part, a informé le Conseil des actions entreprises pour la préservation du patrimoine routier, notamment la mise en application du nouveau décret réglementant la pose et la dépose des conduites souterraines et régissant les modalités de remise en état du réseau routier, à la suite d’interventions de concessionnaires et plus généralement, après toute intervention de tiers.

 Le Ministre d’Etat, Ministre du Genre, de la Culture et du cadre de Vie a adressé ses vifs remerciements au Président de la République pour sa contribution décisive à l’épanouissement des populations saint-louisiennes en faisant de la réhabilitation du Pont Faidherbe une priorité.

 Le Ministre de l’Enseignement Supérieur, des Universités et des centres Universitaires régionaux a transmis les remerciements des populations de Sédhiou au Chef de l’Etat pour l’imposante mosquée qu’il y a fait construire et pour le nom de Marsassoum donné à un des avions de Sénégal Airlines. Le Ministre a surtout insisté sur le projet de Pont de Marsassoum qui occupe une place importante dans son programme de réalisation en Casamance. Il a, par ailleurs, informé le Conseil du recrutement, sur instructions du Président de la république, de 100 bacheliers qui seront formés pour être des Professeurs de mathématiques.

 Le Ministère de l’Agriculture a fait part au Conseil du démarrage d’un programme de culture horticole par irrigation goutte à goutte avec des kits qui seront remis aux jeunes et aux femmes.

 Le Ministre de l’Enseignement Préscolaire, de l’Elémentaire, du Moyen – secondaire et des Langues nationales a fait le point sur le programme de création et d’équipement des laboratoires, initié depuis 2000, en vue de développer et de renforcer l’enseignement des sciences au Sénégal.

 Le Ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales a informé le Conseil du lancement à Ndiognick du Programme Francophone d’Appui au Développement Local (PROFADEL), cofinancé par le Gouvernement du Sénégal et l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)). Il a également fait part de la tenue du Forum National des Assistants Communautaires (ASCOM) à Kaffrine, en présence du Président du Conseil Régional, de nombreux parlementaires et d’élus locaux.

 Le Ministre des Transports Terrestres a fait part au Conseil des tracasseries que vivent les camionneurs sénégalais et maliens sur le corridor Dakar-Bamako. Dans ce cadre, des séances de travail sont en cours avec les Ministères chargés de l’Intérieur et des Finances en vue de trouver une solution à ce problème. Elle a également fait part de la nécessité de la mise en place d’un parking aire de repos à Kidira.

Le Ministre a ensuite rendu compte de la mission qu’elle a effectuée à Prague (République Tchèque) où elle a eu des séances de travail avec le ministère des Transports et du Commerce tchèque en vue de travailler sur un projet de système de transport moderne. Une analyse comparative sur le Tramway et le Trolleybus a pu être faite.

 Le Ministre des Sénégalais de l’Extérieur a annoncé l’organisation du 14 au 20 décembre de la semaine des migrants. La protection sociale et sanitaire, l’assistance judiciaire des Sénégalais de l’extérieur, le transfert d’argent, la réinsertion économique, sociale et culturelle, la réalisation de projets d’investissement au Sénégal, l’allègement des formalités d’accès au régime économique et financier, l’orientation des investissements de nos compatriotes dans des projets productifs seront, a-t-elle dit, les thèmes de cette semaine.

 Le Ministre des Relations avec les Institutions a rendu compte de la session ordinaire unique 2011-2012 de l’Assemblée Nationale avec l’examen du Projet de loi des Finances 2012.

Dans l’ensemble, a – t- elle indiqué, la session au niveau de l’Assemblée Nationale s’est bien déroulée. Elle a fait part de la nécessité, pour les Ministres, de nommer, au niveau de leur Département, des Attachés parlementaires afin de mieux huiler les relations entre le Gouvernement et les Institutions.

Le Conseil a examiné et adopté le deuxième projet de loi de finances rectificative de l’année 2011.

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par dd le 26/11/2011 13:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
wakh wakhet

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET