Le CNA Sénégal illumine Saint-Louis

RENCONTRES INTERNATIONALES DU DOCUMENTAIRE AFRICAIN

Saint-Louis du Sénégal abrite du 17 au 20 octobre prochain les Rencontres internationales du Documentaire africain. Ces rencontres sont initiées par le CNA Sénégal en partenariat avec AFRICADOC et KRYSALIDE Diffusion, avec l’appui des Conseils de quartier de Saint-Louis. Il y aura à l’occasion quatre soirées de projection de films en plein air, une occasion de découvrir un panorama du documentaire africain contemporain et deux courts métrages du Master 2 « Réalisation documentaire de création » de l’Université Gaston Berger. C’est ce que nous apprend un communiqué de la structure reçue à notre rédaction.

Mardi 18 Octobre 2011 - 10:47

Le CNA Sénégal illumine Saint-Louis
Pour lancer ses activités, le Cinéma Numérique Ambulant (CNA) Sénégal organise les Rencontres Internationales du Documentaire Africain de Saint-Louis. Le programme qui sera axé sur des projections de films documentaires africains en plein air se déroule du lundi 17 au 20 octobre prochain dans la ville de Mame Coumba Bang. Lesdites rencontres internationales du documentaire africain sont organisées avec AFRICADOC et KRYSALIDE DIFFUSION, AVEC l’appui des Conseils de quartier de Saint-Louis. C’est ce que nous apprend un communiqué reçu à notre rédaction. En effet, selon le même document, il y aura 4 soirées de projection en plein air.

Ce qui constitue, toujours selon la source, « l’occasion de découvrir un panorama du documentaire africain contemporain et deux courts-métrages du Master 2 « Réalisation documentaire de création » de l’Université Gaston Berger ». Ces manifestations publiques s’inscrivent dans l’optique de rendre le cinéma accessible pour tout le monde. D’où le vocable « Le cinéma pour tous ». Au programme d’hier lundi 17 octobre 2011 à partir de 20 h, il était prévu à Bango la projection du film « Koundi, et le Jeudi national » de la camerounaise Ariane Astrid Atodji. Ce film de 86 minutes, nous apprend-on, relate l’histoire de Koundi, un village dont les habitants veulent utiliser la richesse forestière pour lutter contre la pauvreté.

Ils créent une forêt communautaire et une cacaoyère pour mieux s’émanciper au cas où l’Etat mettrait fin au contrat d’exploitation du bois. Ce film est projeté en présence de la réalisatrice. Ce soir mardi 18 octobre à Guet N’dar, le Niger est aux honneurs avec le film « Koukan Kourcia » d’El Hadj Sani Magori. En première partie, « Inch’Allah. S’il Plaît à Dieu » du Sénégalais Abbas Thior. Un film réalisé à Saint-Louis dans le cadre du Master 2 « Réalisation documentaire de création » de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis.

Mercredi 19 octobre à Darou, le Burkina Faso entre en scène avec le film « Savoir raison garder » de Mamounata Nikiema qui traite des élections. Ensuite, sera passé à l’écran le film congolais « D’une rive à l’autre » de Delphe Kifouani. Jeudi le 20 octobre, le Burkina Faso ferme les rideaux avec le film « Bakoroman » de Simplice Ganou avec en première partie « La passion selon Fall » de Nana Hadija Akawala (Sénégal, Niger) film réalisé dans le cadre du master 2 « Réalisation documentaire de création » de l’UGB.


Cherif Faye

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET