Le festival "Métissons" veut faire la promotion de Saint-Louis, selon ses organisateurs

Mercredi 23 Novembre 2011 - 14:56

Le festival "Métissons" veut faire la promotion de Saint-Louis, selon ses organisateurs
Un festival baptisé "Métissons" est prévu du 1er au 3 décembre prochain à Saint-Louis, pour promouvoir l’activité touristique de la ville à "une période creuse", a affirmé son président, Jean-Michel Schmit, qui a jeté son dévolu sur les bars et restaurants pour abriter les spectacles.

‘’Nous préférons aller dans les bars et restaurants pour s’approcher du public et lui offrir gratuitement un spectacle au lieu de centraliser l’activité sur un grand podium’’, a-t-il déclaré au cours d’une conférence de presse de présentation de l’événement.

Il est prévu un concert d’ouverture à l’Institut culturel français, partenaire du festival en même temps que le Service culturel de l’ambassade de France à Dakar.

Le festival "Métissons" qui est programmé en début de saison touristique, veut favoriser ‘’les rencontres spontanées entre artistes locaux et musiciens’’.

D’ailleurs des résidences culturelles seront organisées à côté des spectacles prévus dans divers endroits de la ville, a dit M. Schmit qui a tiré un bilan satisfaisant de la première édition organisée l’année dernière.

Cependant pour cette deuxième édition, une part belle a été faite aux artistes locaux dans la programmation, a-t-il souligné voulant ainsi pallier une insuffisance notée lors de la première édition.

Ainsi Téranga, Kékendo et Ndar afro jazz figurent sur la liste des groupes participants à côté des grandes vedettes nationales comme Pape Niang, Vieux Mac Faye et Takeifa.

"Métissons" va aussi accueillir deux groupes antillais Urban Troubadour et Mister Melvin. Ce dernier spécialisé dans le gospel se produira avec la chorale de la cathédrale à l’issue d’un atelier de quelques jours.

Pour le choix du nom, les organisateurs mettent en avant, dans leurs explications, leur souci de faire rencontrer des populations d’horizon divers autour de la musique.

‘’Saint-Louis a une tradition de rencontres et le nom colle bien à la ville qui a été la capitale de la Mauritanie, de l’Afrique occidentale française et compte beaucoup de métis’’, dit le vice-président du festival, Maguette Bitèye.

Pour la coïncidence avec le Festival de poésie prévu aux mêmes dates, la directrice de l’Institut culturel français, Eleonora Rossi, a signalé que ‘’les deux événements se complètent’’.

‘’Le premier vise surtout un public scolaire et se passe dans la journée (alors que) le second offre l’occasion aux écrivains de se détendre en écoutant la musique’’, a-t-elle annoncé.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET