Le gouvernement invité à venir en aide aux régions en situation d’insécurité alimentaire

Mercredi 2 Mai 2012 - 08:11

Le gouvernement invité à venir en aide aux régions en situation d’insécurité alimentaire
Thierno Aliou Ba, président de l’Ong Union pour la solidarité et l’entraide (USE), a appelé dimanche le gouvernement sénégalais à venir d’urgence en aide aux régions se trouvant dans une situation d’insécurité alimentaire en s’appuyant sur les organismes internationaux.

La région de Matam et une partie du département de Podor sont classées parmi les zones touchées par cette situation. Si le gouvernement et les organismes internationaux tardent à y intervenir, le pire pourrait été frôlé, a prévenu M. Bâ après une tournée dans les zones dites triangle de la sécheresse.

L’objectif de ce déplacement dans les départements de Podor, Linguère, Matam, Kanel et Ranérou visait à s’enquérir de la situation que vivent les ménages les plus pauvres et voir les voies et les moyens d’y apporter des solutions.

Dans le cadre de sa politique d’appui aux personnes touchées par l’insécurité alimentaire dans ces zones, l’USE envisage de mettre en place un projet pour venir en aide à ‘’3127 personnes qui n’ont uniquement que l’agriculture pluviale pour vivre’’.

D’un coût de 50 millions de francs CFA, le projet va démarrer à partir du mois de mai, pour être déroulé jusqu’en octobre 2012 au profit des 100 villages ou campements identifiés par les responsables de l’USE.

Chaque village ou campement recevra une somme de 50 000 francs CFA, pour développer la culture de niébé, les arbres nourriciers et les plantes médicales nourricières et fertilisantes.

Ce financement concerne uniquement les ménages les plus pauvres qui ne possèdent aucune autre activité que l’agriculture pluviale. Vivant dans de petits villages et campements et ‘’inconnus’’ des services techniques de l’Etat et des Ong, ils sont avant tout confrontés à l’enclavement.

De plus, ils ne bénéficient pas des actions du Programme alimentaire mondial (PAM, de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ou encore de la Cellule de lutte contre la malnutrition.

Dans le cadre de sa lutte contre la malnutrition au Sénégal, l’USE a signé des conventions avec la Cellule de lutte contre la malnutrition afin de venir en aider aux enfants de 0 à 59 mois issus des ménages pauvres à travers les 26 sites identifiés.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET